France-Rio | La forêt de Tijuca

Excursion dans la forêt de Tijuca, Randonnée dans le parc National de Tijuca, visite de la forêt de Tijuca... Vous cherchez un guide à Rio, qui connaît la forêt de Tijuca! Je la connais sur le bout des doigts.


30/05/2017

La forêt de Tijuca

Excursion dans la forêt de Tijuca, Randonnée dans le parc National de Tijuca, visite de la forêt de Tijuca... Vous cherchez un guide à Rio, qui connaît la forêt de Tijuca! Je la connais sur le bout des doigts.

Randonnée jusqu'au Corcovado

L'ambiance est validée, nous sommes déjà devant la porte du parc de Tijuca. Pourtant, nous n'allons pas entrée par le secteur A (Sector Floresta), nous allons prendre le secteur B (Sector Serra da Carioca) par les "Paineiras" qui va nous amender tout droit au Corcovado. Ce dimanche, je guide ce petit groupe de Français, qui vient tous juste d'arriver à Rio. On peut lire sur les visages, et les cris de joie que le mot vacances et à l'ordre du jour. La visite du parc de Tijuca en randonnée jusqu'au Corcovado est une des plus belle qu'il soit, car la finalité de la visite fait rêver tout le monde. Malgré un très bon pas cadencé après seulement 30 minutes de marche, je prends l'inicitative de faire une pause pour permettre au groupe de se désaltérer. Un petit arrêt qui permet à tout le monde de prendre des photos du paysage exubérant, sans oublier de faire des Selfies qui sont d'usage.

Sector Floresta

Le secteur forestier (Sector Floresta) est un domaine important et grand de verdure au cœur de la ville de Rio de Janeiro. Aussi connu comme la forêt de Tijuca, qui ne manque pas dans ce secteur est la nature et des espaces privilégiés pour les loisirs pour profiter de la journée avec des amis, la famille et les enfants. C'est également ici que se concentre une multitude de sentiers pour tous les publics, avec deux circuits principaux : "dos Picos e do Vale Histórico", ainsi que le meilleur trille urbain du Brésil, la "Transcarioca".

Sector Serra da Carioca

Dans les plus charmantes collines de Rio de Janeiro, qui fait partie du parc national de Tijuca, se trouvent les plus grandes cartes postales de la ville et l'une des sept merveilles du monde, le Christ Rédempteur, au sommet de la montagne "Corcovado". En plus du célèbre monument, les visiteurs observent divers points de ce secteur l'impressionnant visuel de Rio, par exemple, "Vista Chinesa e Mirante Dona Marta. As Cachoeiras do Horto, as Paineiras", l'agréable Parque Lage et la trille Transcarioca sont également des attractions importantes de ce lieu.

La colline de "Sumaré"

Il nous a fallu à peine deux heures pour arriver sur notre premier objectif - La colline de "Sumaré", juste avant de descendre vers la table de l'empereur (Mesa do emperador). Malheureusement, la brume est venue nous gâcher le spectacle. Du fait de ce changement météorologique, je consulte le groupe, qui suit mon conseil de sagement revenir en arrière et de ne pas prendre une bifurcation dans la montagne pour aller jusqu'au Corcovado. Avec une brume aussi épaisse, il est pratiquement impossible en haut du Corcovado d'apercevoir le Christ Redenteur et de pouvoir contempler Rio de Janeiro en 360º.

Sumaré

Visible à partir de divers points de la ville, la colline de "Sumaré" est présent dans plusieurs cartes postales de Rio de Janeiro. Avec 700m de hauteur, située dans le secteur de la "Serra da Carioca", il est où sont installées plusieurs antennes de radio et de télévision. L'entrée est restreinte et interdite pour les visiteurs. Cependant, l'accès par la route "Sumaré", est la même qui mène également au "Palácio Apostólico do Sumaré", la résidence officielle qui appartient à l'archidiocèse de Rio de Janeiro et où, en 2014, est resté le pape François, lors de la Journée mondiale de la jeunesse.

Mesa do Imperador

L'endroit où est la table de l'empereur a été utilisé par les nobles et les bourgeois pour le déjeuner et reçu la visite de D. Pedro II, dans ses promenades dans la forêt. Avec le passage du temps est devenu un arrêt obligatoire pour les visiteurs qui cherchent un beau paysage de la ville. La table de l'Empereur est le même chemin qui mène à la "Vista Chinesa", et "Horto ao Alto da Boa Vista".

Le parc de Tijuca - secteur A

C'est un moment crucial dans le groupe, qui se divise pour savoir la marche à suivre une fois arrivé au début du trille. Je sens déjà les visages défaits par un début de fatigue. Nous avons passé plus de 3 heures à marcher dans la forêt. Heureusement, par habitude, j'amène toujours avec moi, des petits salés, qui font office de repas et remonte le moral des troupes. Une décision doit être prise, soit nous repartons par les Peineras, mais cette fois par la route, ce qui nous permettra dans moins de deux heures d'être au pied du Corcovado, soit nous allons à l'entrée du parc secteur A. (Sector Floresta), ce qui à mon sens me parait beaucoup plus subtile et intelligent... Le parc de Tijuca - secteur A, offre un complément de trille beaucoup plus adapté en vue des conditions météo. Le groupe, finalement, décide cette dernière option.

Paineiras

Au pied du "Estrada do Redentor (Paineiras)" est l'une de ses routes d'accès au Christ Rédempteur. En chemin, vous pouvez venir à travers les sources minérales et des douches naturelles qui sont de véritables "chuveirões" à partir du haut de l'eau de montagne et plusieurs "Mirante" avec vue exceptionnelle sur la zone sud de Rio de Janeiro, y compris le Lagoa Rodrigo de Freitas, la plages de "Copacabana, Ipanema, Leblon e o Monumento Natural das Ilhas Cagarras".

A Trilha dos Estudantes

"A Trilha dos Estudantes" : c'est facile d'accès, la locomotion et l'orientation. Comme son nom l'indique, c'est conçu pour une utilisation pédagogique qui peut être réalisée par les enfants. Les panneaux de signalisation le long du chemin fournissent des informations et curiosités sur la flore du parc national de Tijuca. Pendant la promenade, les visiteurs peuvent contempler différentes attractions du parc. Au début de la piste, remontant le "Rio Tijuca", il y a la "Cascatinha Taunay". Un peu plus loin, vous tombez sur des bancs qui ont été découverts au XIXe siècle. Après cela, les visiteurs trouveront la gracieuse "Capela Mayrink". Enfin, les visiteurs peuvent voir l'exposition permanente « Une forêt dans la métropole », au Centre des visiteurs, destination finale de la piste.

Le chemin "Recanto do Tai-Chi"

Après ce changement de programme, nous poursuivons notre randonnée dans le parc de Tijuca par le trille de l'étudiant (A Trilha dos Estudantes). L'énergie du départ est revenu, soit pour s'être restauré, soit par le fait de croiser beaucoup de Cariocas et d'apercevoir des personnes heureuses savourant un pique-nique du dimanche. Cette partie de trille est d'avantage fréquenté, par des personnes ce qui la rend moins apeurant. Toujours est-il que le doute et permis. Passage obliger après une quinzaine de minutes est la superbe cascade de Taunay. (Cascatinha Taunay). En poursuivant quelques mètres plus hauts, nous passons devant la chapelle Maryrink (Capela Mayrink). Pour finaliser cette belle journée, une dernière pause est permise au centre des visiteurs. J'en profite malgré tout de terminer en beauté, en passant par un petit chemin "Recanto do Tai-Chi". Un lieu magique, ou le groupe peut enfin se savourer sa belle journée.

Cascatinha Taunay

En 1860, l'ingénieur Job de Alcântara a été salacité par le gouvernement impérial pour construire le beau pont de pierres en forme d'arc romain, qui est opposée à la "Cascatinha Taunay". La plus haute cascade du PNT est formée par la chute des eaux "Rio Tijuca, Rio Conde" et autres affluents. En 1817, l'artiste Nicolas Antoine Taunay a construit un petit maison près de la Cascatinha et enchanté, il immortalisa la beauté de la chute d'eau dans ses peintures. Il est devenu le grand hôte de la forêt, l'organisation de réunions pour le tribunal. La maison Taunay a été démolie en 1946. Le site a été construit le restaurant "Cascatinha".

Capela Mayrink

Situé au milieu de la forêt, la couleur rose enchante les visiteurs du Parc de Tijuca. Elle a été construite en 1855 par le vicomte Antonio Souto Alves, propriétaire de Fazenda Boa Vista. Dans un premier temps, elle a reçu le nom de Notre-Dame de Bethléem ; en 1896, elle a été rebaptisée Chapelle Mayrink après que la zone a été vendue au conseiller Francisco de Paula Mayrink. Le peintre a fait quatre tableaux pour la chapelle intitulée : «Notre-dame du Mont Carmel avec le bébé Jésus sur ses genoux" ; «Saint-Simon»; "Saint-Jean de la Croix» ; et «Purgatoire». Aujourd'hui, les originaux sont sous la garde du Musée national des beaux-arts. La chapelle Mayrink est à proximité du Centre des Visiteurs.

Des escapades sur Rio

Besoin d'information supplémentaire, n'hésitez pas à nous contacter.

Galerie Photos