France-Rio | Visiter Rio de Janeiro avec un guide Français

Rio de Janeiro, n'est pas une simple ville, c'est la "Cidade Maravilhosa" la ville merveilleuse comme l'appel les Brésilien. Vouloir la visiter prend du temps, et surtout de bien connaitre les endroits spécifiques, les itinéaires, les bon restaurants, les bons plants pour faire des achats demande de l'expérience. Arrivé en 2004, je connais Rio de Janeiro, comme certain endroits du Brésil mieux que les propres locaux. Savoir ou et quand et quel rue prendre en toute sécurité, vous ferra gagner du temps, mais aussi passer de très bons moments.


21/10/2017

Visiter Rio de Janeiro avec un guide Français

Visiter Rio de Janeiro avec un guide Français

Rio de Janeiro, n'est pas une simple ville, c'est la "Cidade Maravilhosa" la ville merveilleuse comme l'appel les Brésilien. Vouloir la visiter prend du temps, et surtout de bien connaitre les endroits spécifiques, les itinéaires, les bon restaurants, les bons plants pour faire des achats demande de l'expérience. Arrivé en 2004, je connais Rio de Janeiro, comme certain endroits du Brésil mieux que les propres locaux. Savoir ou et quand et quel rue prendre en toute sécurité, vous ferra gagner du temps, mais aussi passer de très bons moments.

Visite du centre historique de Rio

Visite du centre historique de Rio

Visitez le centre historique à Rio, n'est pas une simple petite ballade. Connaitre les lieux sont indispensables, car le centre est grand, et pour pouvoir aller d'un endroit à un autre, il faut y aller à pied. C'est une visite ou l'on doit être chausser avec une bonne paire de tennis et non pas en Havaianas. Cette escapade, j'ai dû la faire plus de cent fois. En été, vers le mois de décembre, le centre, c'est un four à ciel ouvert. Je commence toujours ma visite par la place XV. C'est là que se trouve les féries pour faire la traversée Rio Centre Niterói. Nous pouvons apercevoir une superbe vue de la baie dans face, et un peu plus prêt l'île fiscale.

Après cette mise en bouche, je poursuit la visite en allant vers la rue Rio Branco. De là, je vais m'engouffrer dans la rue Uruguaiana, s'y trouve un marché populaire, on y trouve de tous. C'est très braillant, on pourrait confondre les lieux avec la Thaïlande. Les touristes sont enchantés, car souvent, ils achètent des petites babioles, des souvenirs pour deux fois rien. Ce n'est pas encore l'heure de la pose, je poursuis donc vers un autre quartier vers Cinelandia ou se trouve le Théâtre municipal.

La visite est déjà à son comble, et va devenir une apothéose quand j'arrive à L'arc de Lapa. Dans une rue qui s'engouffre, je poursuis ma visite vers le fameux escalier multicolore Selarón.. Ce site nous redonne le sourire et un peu d'énergie. C'est un quartier sensible, il met arriver de poursuivre mon chemin vers Santa Teresa toujours à pied. Pour des raisons de sécurité, je vous recommande encore une fois, soit d'y aller en Taxi, soit d'y aller avec un guide. Le chemin n'a qu'une succession de marche et ce chemin est encerclé de favelas. La visite se poursuit à la Cathédrale Saint-Sébastien. C'est leur de la pose, un repas bien mériter nous attendent. De ce fait, je reviens vers la rue Rio Branco. Mon choix est vite fait, avec une churrascaria bon marcher. Un buffet d'assortiment de chaud et froid, plus des viandes à volonté font office de plaisir et des vacances réussis. C'est le meilleur moment de la journée, pour les amateurs de gastronomie.

Lapa

Lapa est un quartier de Rio de Janeiro situé entre Santa Teresa et le Centre. On y trouve notamment les fameuses arches de Lapa sur lesquelles passent le Bonde Elétrico (Bondinho). Ces arches sont un ancien aqueduc qui fut reconverti avec l’arrivée du tramway. C’est l’un des quartiers les plus animés en fin de semaine avec beaucoup de musique dans les bars et sur la place qui jouxte les arches. On peut y écouter de la Samba, du Forró, de la Música Popular Brasillera, mais également la musique électronique et le rock 'n' roll. Au cours des dernières années, la région s'est imposée comme une destination incontournable pour les touristes étrangers dans la ville.

Escalier Selarón

L'escalier Selarón, est une voie publique en escalier située entre les quartiers de Santa Teresa et Lapa.
Attraction touristique de la ville, l'escalier a la particularité d'être orné, sur toute sa longueur, de plus de 2 000 carreaux de faïence venant de 120 pays différents. L'escalier est une œuvre de l'artiste d'origine chilienne Jorge Selarón (1947-2013), résident du quartier et arrivé au Brésil en 1983, qui a décoré plusieurs lieux publics de Santa Teresa et de Lapa. Elle a été réalisée à l'occasion de la coupe du monde de football de 1994. Visite du centre historique.

Santa Teresa

Santa Teresa est un quartier sur les hauteurs de la Zone Centrale de Rio de Janeiro. Il prend son nom du couvent des Carmélites dédié à Santa Teresa d'Avila. Il connut un grand essor au XIXe siècle est continue à ce jour de présenter un grand intérêt artistique, culturel et touristique. L'image du quartier est fortement associée au petit train électrique (Bondinho) qui en parcourt les axes principaux et le relie au centre. Santa Teresa est bordé par les quartiers de Centro, Lapa, Cidade Nova, Rio Comprido et Catumbi dans la Zone Centrale, Laranjeiras, Cosme Velho, Botafogo, Catete, Gloria dans la zone sud, et Alto da Boa Vista dans la Zone Nord. Visite du centre historique

Cathédrale Saint-Sébastien

La cathédrale Saint-Sébastien de Rio de Janeiro est l'un des principaux sanctuaires catholiques de la ville de Rio de Janeiro, au Brésil.
Édifice atypique construit de 1964 à 1976, elle est représentative du courant brutalise de l'architecture moderniste. Ses lignes avant-gardistes ne sont pas sans rappeler les pyramides précolombiennes, symbole d'union entre ancien et nouveau monde.
La cathédrale Saint-Sébastien (dite également cathédrale métropolitaine) est le siège de l'archidiocèse catholique de Rio de Janeiro.

La visite touche à sa fin, cependant malgré les jambes lourdes, il va falloir faire encore un petit effort. Direction vers le musée d'hier et d'aujourd'hui. Un petit bijou d'architectures. Ce musée et ses alentours ont été rénovés pour Après les JO de Rioles JO de 2016. En marchant dans le prolongement des anciennes docs, des fresques de peintures énormes nous éblouissent et nous obligent a sortir nos appareils photos pour immortaliser cet art. Pour conclure cette visite exceptionnelle, je reviens sur mes pas, en m'attardant quelques minutes devant l'église de Candelaria. C'est presque fini, j'en rajoute avec une visite à la brasserie Colombo. Le temps d'apprécier à la fois des pâtisseries et une architecture sublime. Je suis un des rares guides francophones, qui vous propose cette visite en centre historique à pied, et en plus en privatif.

Musée de Demain

Le Musée de Demain ( Museu do Amanhã) est un musée inauguré le 17 décembre 2015 par Dilma Rousseff. Situé à Rio de Janeiro, au bord de la baie de Guanabara, le bâtiment l'abritant a été conçu par l'architecte Santiago Calatrava Valls. Il est consacré à la création de l'Univers et à l'avenir de l'humanité.

Église Candelária

L'Église de Candelária (Igreja de Nossa Senhora da Candelária), est une église historique importante dans la ville de Rio de Janeiro. Elle a été construite et décorée au cours d'une longue période, à partir de 1775 jusqu'à fin du XIXe siècle. L'église combine l'architecture baroque de sa façade avec l'architecture néoclassique et des éléments néo-renaissance à l'intérieur.

Visite du Pain de Sucre à pied

Pour grimper le Pain de Sucre (Morro da Urca) en randonnée ou en Trek, il suffit d'emprunter la plus célèbre piste et Rio de Janeiro. Sûr et impossible de se perdre. La trille du Morro da Urca se trouve à la plage rouge dans le quartier de l'Urca. C'est la plage où se trouve la station de téléphérique du Pain de Sucre.

Sur la place où il y a un obélisque sur le côté droit pour ceux qui regardent la plage, se trouve le bâtiment de l'IME - Institut de génie militaire. Sur la gauche se trouve le bâtiment de l'ECEME - École de commandement et l'état-major de l'armée. (Escola de Comando e Estado Maior do Exército). À la fin du bâtiment de l'ECEME il y a une entrée pour le trille Cláudio Coutinho. Il ne reste plus qu'à gravir les 1250 mètres.

Il y a des panneaux de signalisation indiquant le début de la piste. La montée prend au maximum 45 minutes en montant lentement. Si vous choisissez de monter la piste dans l'après-midi, profiter du coucher du soleil, le spectacle est garanti.

Une fois en haut, c'est l'extase, le meilleur arrive, même si nos jambes nous font un peu mal. La visite offre une vue magnifiques en 360º : les plages de Leme, Copacabana, Ipanema, Flamengo, Leblon. On peut apercevoir également la Pedra da Gavea, le massif imposant de Tijuca et le Corcovado, Christ Rédempteur, la baie de Guanabara , avec la baie de Botafogo; Centre ville, Aéroport Santos Dumont, L'île du Gouverneur; Niterói, pont Rio-Niterói, et en arrière-plan de la Serra do Mar, le pic « doigt de Dieu ». Rio de Janeiro, c'est magique ! Cette carte postale, c'est la plus belle du monde. Il n'y a pas de mot pour décrire cette beauté.

Le Pain de Sucre

Le Pain de Sucre (Pão de Açúcar), est un pic situé dans la ville de Rio de Janeiro au Brésil. Il culmine à 396 mètres d'altitude et est accessible par un téléphérique.

Le téléphérique actuel relie la base de Morro da Babilônia au sommet de Morro da Urca à 220 mètres d'altitude, puis le sommet du Pain de Sucre. Ce second tronçon long de 700 mètres est équipé de cabines sphériques panoramiques qui permettent de transporter 65 passagers toutes les vingt minutes, pour une ascension de trois minutes.

Escapade à la Favela Rocinha

Escapade à la Favela Rocinha

Une escapade que je réalise souvent, pour le plus grand plaisir des clients. La journée commence à Ipanema en allant contempler une des plus belle carte postale de Rio, Arpoador. De la, direction la favela Rocinha, nous montons à pied jusqu'en haut ! Vers midi vous aurrez le privilège de déjeuner dans un restaurant local... Pour finir cette superbe visite, direction la mer, à São Coradão. Lieux où se trouve le club de Vol Libre. Si vous avez un tempérament d'aventurier, il vous serra possible de choisir entre un vol Deltaplane ou Parapente.

Arpoador

Arpoador est un quartier résidentiel de la ville de Rio de Janeiro, situé en front de mer, à la rencontre des quartiers d'Ipanema et Copacabana. Il tire son nom de la Pedra do Arpoador, un promontoire rocheux qui marque le début de la plage d'Ipanéma.

La Pedra do Arpoador offre une belle vue sur les plages d'Ipanema et Leblon. De nombreuses personnes, en particulier des touristes, s'y retrouvent pour assister au coucher du soleil qui, en été, disparaît dans l'océan.

On trouve sur le front de mer un fort militaire construit sur un promontoire rocheux et qui domine la plage de Copacabana, la plage du diable (Praia do diabo), le parc Parque Garota de Ipanema possède un site de musculation.

Arpoador est un lieu fréquenté pour la pratique du surf et du bodyboard, en particulier au pied de la "Pedra do Arpoador" (posto 7) ou de nombreux professeurs proposent des leçons de surf toute l'année.

La Rocinha est une favela située à Rio de Janeiro entre le quartier de Gaveia et São Corado. Elle se distingue pour être la plus grande favela du Brésil. À l'intérieur de la favela Racina, on peut trouver divers commerces, services, restaurants... Ainsi que des immeubles de qualités.

Rocinha : Un peu d'histoire

Dans les années 1930, la favela le plus peuplé de Rio de Janeiro était un jardin, un petit champ. Sur cette terre, ils plantés des aliments et étaient des producteurs d'animaux qui été vendus ensuite une place qui est maintenant la "Praça Santos Dumont", à la Gavea.

Les gens admirés, la qualité des fruits et légumes vendus à la place du marché. Les producteurs disaient qu'ils venaient de leur « Rocinha », et le montré du doit du haut de la Gávea. Puis vint le nom « dit l'historien Teixeira sur la communauté des XVIIIes et XIXes siècles a été la ferme "Quebra-Cangalha".

Deux décennies plus tard, au milieu des années 1950, la région est devenue massivement occupé et devint bientôt une ville dans la ville.

La première maison de Rocinha est considérée comme le numéro un de la route de la Gavea, construit en 1932. Dans les années 1950, beaucoup sont venus du nord du brésil jusqu'à Rio de Janeiro et beaucoup d'entre eux sont allés dans cette favela, une caractéristique qui y règne jusque au jour d'aujourd'hui.

Toute cette croissance a été intensifiée dans les années 1970 et 1980. Au cours de cette période, le quartier Rocinha a obtenu le statut de quartier et a maintenant sa propre région administrative.

Spécialités du Nord-Est

Il y a beaucoup de restaurants de spécialiser du Nord-Est et le dimanche se produit généralement un marché de vente d'articles du Nord-Est au "Largo dos Boiadeiros". Cela permet aux habitants immigrer du Nord-Est de se sentir un peu chez eux.

Pacification de la Favela Rocinha

En se qui conserne la sécurité de la favela Rocinha, le 13 Novembre 2011, a été le théâtre d'une opération conjointe majeure entre la police de Rio et l'armée brésilienne. L'objectif était d'occuper le territoire, en dehors des mains des trafiquants. Ce fut la première étape de l'installation d'une unité de police pacificatrice.

Visite de la Favela Rocinha

Malgré la pacification de la favela Rocinha, il est important de ne pas s'aventurer tout seul, sans guide. Ne sous-estimez pas les risques.
Pour ceux qui désirent visiter la Rocinha, je leur propose un tour, en toute sécurité.

École de Vol double et instruction d'Asa Delta e Parapente

São Conrado et le plus ancien club de vol libre au Brésil. Regardez les montagnes, vous êtes sur le point de découvrir les unes des plus grandes aventures de la planète : voler comme un oiseau dans un Deltaplane ou un Parapente et voir le monde et vous-même dans une nouvelle perspective.

  • 120 instructeurs agréés
  • CBVL - Confédération brésilienne de vol libre
  • FAI - Fédération internationale d'aéronautique

La rampe de décollage de la Pedra Bonita

La rampe de décollage est la plus ancienne au Brésil et reçoit des milliers de visiteurs chaque année. Située à une altitude de 520 mètres, elle fait partie intégrante d'une vaste zone de préservation de l'environnement dans le parc national de la Tijuca.

Avec un paysage à couper le souffle, vous verrez des vues spectaculaires de plusieurs points de Rio de Janeiro, tels que le pain de sucre, la colline Dois Irmãos, la Pedra da Gávea, la forêt de la Tijuca et la zone sud de Rio.

La visite de la plage de Pepino jusqu'à la rampe de décollage à Pedra Bonita prend environ 10 minutes la belle route de Canoas à travers la forêt de Tijuca. L'emplacement du décollage est très sûr et offre une structure de salles de bains et un kiosque alimentaire.

Un accord entre CSCVL, CBVL, ICM-Bio et les autorités du parc national de la Tijuca ont réglé le fonctionnement du site, en veillant à la maintenance régulière et à la protection de l'environnement.

Certains facteurs font de São Conrado l'un des meilleurs endroits au monde pour apprendre à voler ; l'accès est facile à la rampe de décollage, la constance des vents favorables venant de la mer, une large zone d'atterrissage et les plages de la zone sud de Carioca.

Après avoir terminé votre premier vol, vous pouvez continuer votre formation en cours de vol Libre avec votre instructeur.

Escapade dans les plus belles plages de Rio

Escapade dans les plus belles plages de Rio

Une journée exceptionnelle entièrement dédiée aux plus belles plages de Rio. Le maillot de bain est obligatoire, et surtout la crème solaire et un chapeau pour se protéger du soleil. Cette journée pas comme les autres commence par la plage de Barra da Tijuca et plus spécifiquement la plage pepê. Elle se poursuit ensuite à la réserve qui est le prolongement entre Barra da Tijuca et Recreio dos Bandeirantes. Nouvel arrêt au poste 12 avec une petite randonnée de 30 minutes à la pierre du pontal. La journée se termine en beauté avec les plages Prainha et Grumari.

Les plages sont l'une des raisons qui font de Rio une telle destination attrayante. La mer bleue, offre une baignade rafraîchissante, idéal pour renouveler votre énergie. Ces plages embellissent une ville qui parfois se confond avec des Building et c'est la meilleure option pour les journées chaudes.

La plage de Barra da Tijuca

La plage de Barra da Tijuca est très longue et très fréquenté par ceux qui aiment les sports de mer. Sa longueur avoisine presque 18 km, c'est la plus grande plage de Rio de Janeiro. Très populaire pour les sports nautiques, la plage offrent de fortes vagues. La partie la plus occupée par les jeunes est une petite section appelée Plage Pepê, jute après le poste 2. L'après-midi du fait que le vent souffle plus fort, c'est à cet endroit que les adeptes du ski-surf vont envahir la mer.

Praia da Reserva (Rio de Janeiro)

Praia da Reserva (Rio de Janeiro)

La plage de la réserve (Praia da réserva) est situé entre la plage de Barra da Tijuca et la plage de Recreio; ayant reçu ce nom pour être situé dans une réserve écologique.

Principalement caractérisé par l'eau claire et pour son sable doux, la plage a aussi des kiosques tout a long. En arrivant au début de Recreio, on peut trouver des kiosques, bien décorés, qui peuvent recevoir beaucoup de personnes, animés par des musiciens le week-end, avec une excélente carte de restaurant.

Pour ceux qui veulent profiter d'un soleil, cette plage et très vaste et elle est idéale pour ceux qui recherchent une plage avec la plus grande tranquillité, dans la ville de Rio de Janeiro. La plage da réserve est un point de nombreuses personnalités célèbres qui veulent conserver leurs vies privées. Méfiez-vous des paparazzi !

Où est la plage de la réserve

À partir de la plage de Barra ; juste après le poste 8 se situe la plage de la réserve. À partir de Recreio ; dans l'autre sens, la plage de la réserve commence juste après le poste 9.

Il n'y a pas de bus. La meilleure façon d'atteindre la plage est de prendre un bus jusqu'à Alfa Barra pour aller du côté de Barra. Recreio allé jusqu'au poste 9. Sinon prendre un UBER qui marche très bien au Brésil et qui revient beaucoup moins cher qu'un taxi, environ 40 %.

Point Surf

La plage est belle. Sans aucun bâtiment devant et derrière une végétation qui est une réserve écologique. Pour ceux qui aiment le surf, la plage offre de bonnes vagues, en particulier à un point connu sous le nom de "Laje da Reserva".

Prainha (Rio de Janeiro)

La plage de Prainha

Elle n'a que seulement 150 mètres de long et à peu d'infrastructures (pas d'accès par les transports publics, places de stationnement limitées pour les voitures, seulement deux kiosques), mais Prainha est si belle qu'elle en vaut le détour. Véritable sanctuaire naturel, la plage se trouve dans la zone ouest de Rio de Janeiro, dans la région Recreio dos Bandeirantes.

Elle est protégée par deux collines de la forêt atlantique, avec certaines des meilleures vagues de la ville pour le surf et une mer incroyablement bleuâtre. Utilisez et abusez du Mirante. Visitez-la en personne et découvrez pourquoi elle est considérée comme l'une des meilleures plages de Rio de Janeiro.

Praia de Grumari (Rio de Janeiro)

La plage de Grumari

Dans le même domaine de protection environnementale de Prainha, Grumari est une plage beaucoup plus grande - près de 3 km d'extension - mais avec la nature conservée. Elle est entourée de falaises et de collines avec la forêt de Restinga, qui offre un contraste spectaculaire avec la mer super bleue et claire.

Mer, dit-on, adoré par les surfeurs, qui sont coulés dans des vagues qui atteignent dix pieds de haut. Ce sont eux qui remplissent la plage le week-end - en dehors d'eux, elle peut être un peu déserte.

Astuce supplémentaire : dans le coin gauche, se trouve la plage de Abricó, fréquentée par des naturistes. (c'est pour moi la plus belle plage de Rio de Janeiro - on peut la comparer au Seychelles).

Combiné Jardin Botanique + Le Parque Large

Combiné Jardin Botanique + Le Parque Large

Combiné pour les gens qui aime les parcs, les fleurs, les jardins. Une journée exceptionnel qui vous ferra découvrir le Jardin Botanique de Rio et pas très loin le Parque Lage.

Le jardin botanique de Rio de Janeiro

Le jardin botanique de Rio de Janeiro

Le paysage hétérogène qui est le jardin botanique de l'arboretum reflète les nombreuses interventions historiques, les hommes qui souhaitaient transformer l'institution en un centre de reproduction et à la propagation des modèles d'approche agronomique, la botanique ou la conservation. Dans les premiers jours de l'institution, ses dirigeants étaient des procédures de Standardiser occupés pour acclimater et à la propagation des plantes utiles pour l'homme. Puis il s'en ai suivi une longue période où la priorité dans l'arboretum est devenu la recherche de la meilleure façon de transformer une collection de plantes dans une collection scientifique spécialement consacrée à la rencontre de la recherche en matière de taxonomie et des activités éducatives pour la reconnaissance de la diversité végétale.

La superficie cultivée abrite aujourd'hui, en dehors des serres, environ 9 000 spécimens botaniques appartenant à environ 1500 espèces. Des espèces d'arbres prédominent comme le "Leguminosae, Arecaceae, Myrtaceae e Bignoniaceae" de la familles botaniques Myrtacées et Bignoniaceae mieux représentés, avec seulement 30 % de ce représentant quantitatif de la flore nationale. Déjà dans les serres et dans des collections thématiques dans son ensemble, cette situation est inversée. Par exemple, on peut citer les collections d'orchidées et broméliacées qui représentent ensemble plus de 8 000 navires et plus de 1.000 espèces, la majorité absolue du Brésil sont obtenue dans des expéditions botaniques par des chercheurs à la maison au cours des 30 dernières années.

Pergolas et tonnelles sont distribuées dans l'arboretum, tenant un ensemble de vignes qui sont une partie importante de la collection scientifique, parce qu'il y a une grande quantité de données stockées dans les archives de l'institution sur eux. Bignoniaceae, Passifloraceae et Convolvulaceae sont les familles de vignes qui méritent une plus grande attention, car de nombreux spécimens vivants d'aujourd'hui dans l'arboretum ont été la cible d'études taxonomiques de Barbosa Rodrigues et autres botaniques importants, certains se typus spécimens de nouvelles espèces décrites à l'époque. Cette importance scientifique en raison de l'abondance des données et des dossiers, et la présence éventuelle de copies typus de certains groupes de plantes peuvent être attribués à d'autres sous-collections, par exemple : palmeiras (famille Arecaceae), acantáceas (famille Acanthaceae) e figueiras (famille Moraceae).

Histoire

Le Jardin botanique de Rio de Janeiro a été fondé le 13 juin 1808. Il est venu d'une décision du prince régente portugais D. Joãoà d'installer une usine de poudre à canon et un jardin pour les espèces végétales originaires d'acclimatation d'autres parties du monde. Aujourd'hui, l'Institut de recherche Jardin botanique de Rio de Janeiro - le nom qu'il a reçu en 1995, est un organisme fédéral qui relève du ministère de l'Environnement et est constitué comme l'un des centres de recherche les plus importants du monde dans les domaines de la botanique et la conservation de la biodiversité.

Quand nous suivons l'histoire du Jardin botanique de Rio de Janeiro jusqu'à nous jours, on peut voir qu'elle a toujours étroitement liée à l'ordre du jour des intérêts et des préoccupations aux niveaux national et mondial. La propre initiative de sa création était une réponse au contexte économique et politique dans lequel le Portugal et le Brésil, leur colonie, ont été insérés au début du XIXe siècle.

Adresse

Rua Jardim Botânico, 1008, Rio de Janeiro - RJ

Horraires

  • Lundi - 12 h - 17h
  • Mardi au Dimanche - 8 h - 17 h

Parque Lage de Rio

Parque Lage de Rio

Le Parque Large est une grande zone verte de Rio de Janeiro, avec un magnifique petit palais dans le centre. Les jardins devant sont des pelouses et sur les côtés composés d'immenses forêts entrecoupées de plantes et de fleurs, où l'on se promène sur des chemins pittoresques, en passant par un petit pont, un palmier, et même un aquarium sous la forme d'une petite grotte. Le site héberge également EAV, l'école des Arts Visuels.

Horraires et fonctionnement

Adresse: Rua Jardim Botânico, nº 414, quartier Jardim Botânico - Rio de Janeiro.
Heures d'ouverture: Tous les jours de 8h à 17h.
Prix: Entrée gratuite.

Le parc

L'endroit est idéal pour quiconque veut visiter ou se promener, à tous âges, le Parque Large est un espace de loisir et de marche, principalement pour ceux qui aiment le vert et le contact avec la nature.

Le palais du Parque Large, en style romain, et son jardin frontale géométrique. Les jardins postérieurs, sont composés de végétation dense, formant une véritable forêt d'arbres.

Le manoir avec jardin français en face et sur le côté droit, le bâtiment de l'aquarium au milieu des jardins romantiques sont une prédominance de style anglais.

Des jardins qui ressemblent à une forêt magique

La diversité de la végétation des jardins du Parque Lage et ses dispositions est si intéressante et complexe qu'il faut plusieurs visite pour bien le connaître.

Cependant à travers les photos, vous pouvez avoir une idée de la sensation de marcher dans ses allées pittoresques et ses ailes.
Bien que les photos soient belles, elles ne représentent que quelques impressions personnelles, car ce qui existe pour voir, va beaucoup plus loin, en raison de la diversité des angles, des scénarios et des endroits qui complètent davantage le point les uns des autres. Et donc, rien ne remplace une visite de l'endroit.

Manoir en style romain éclectique

Le Palais du Parc peut être une classe architecturale pour les observateurs attentifs au style du palais, ainsi qu'une leçon sur différents types d'aménagement paysager, car il y a des jardins romantiques. Style anglais avec des chemins fantastiques et sinueux, ainsi qu'un jardin rationaliste et géométrique, conçu et exécuté à différents moments.

Bar Restaurant sur la cour intérieure

À l'intérieur du manoir, face à la cour intérieure, il y a un petit bar-restaurant servant des boissons et de la nourriture, où les gens s'asseyent aux tables autour de la piscine et d'autres assis sur des coussins sur le sol, de façon tranquille.

Jardins romantiques et jardins raciaux

Jardins avec aménagement paysager romantique et classique en plus de l'architecture, l'autre attraction majeure est les jardins, où vous pourrez vous promener dans les jardins avec de grands arbres qui, dans certains endroits, ressemblent à une forêt enchantée.

Dans certaines parties des jardins, il y a des éléments fantastiques, des thèmes des jardins romantiques du 19e siècle, avec le lac, les petites îles et les ponts artificiels avec des œuvres en rocaille. Ne manquez pas une grotte dans le mortier, imitant les roches et les troncs d'arbre.

Le jardin qui se trouve juste en face du palais domine une pelouse géométrique et rationaliste, avec une fontaine au centre et des bancs. De cet endroit, vous avez une belle vue sur Corcovado.

Aquário Conçu au 19e siècle

Un bâtiment petit le long des chemins sinueux des jardins du parc abrite un aquarium avec de petits poissons d'espèces différentes de différentes parties du monde.

Randonnée du parc Lage jusqu'au Corcovado

Pour les randonneurs, il y a aussi des trilles qui peuvent conduire au Christ Rédempteur sur le sommet de Corcovado ou d'autres points de la forêt de la Tijuca. Mais c'est une autre histoire, et ce type de promenade dans les bois, ne devrait être réalisé qu'avec des guides bien expérimentés et compétents de l'endroit.

(si vous souhaitez aller en randonnée jusqu'au Corcovado, n'hésitez pas à me contacter, je me ferrais un plaisir de vous accompagner).

Cavalariça

De là, vient une atmosphère informelle pleine de style typique des amateurs quotidiens, un style qui combine un air déconnecté et intellectuel, typique des prétendants aux artistes.

L'ancienne école est également utilisée par l'École des arts visuels comme installations de soutien et lieu d'exposition.

École des arts visuels

Le Parque Lage abrite l'École des arts visuels, qui donne à la place un certain dynamisme et une effervescence culturelle. De là, vient une atmosphère informelle pleine de style typique des amateurs quotidiens, un style qui combine un air déconnecté et intellectuel, typique des prétendants aux artistes.

Histoire du parc Lage

L'histoire de l'occupation des terres du Parque Lage provient de la seconde moitié du seizième siècle, ayant été la propriété rurale du gouverneur de Rio de Janeiro, alors propriétaire d'un moulin à sucre. À partir du 19e siècle, elle est devenue la propriété noble et aristocratique jusqu'au milieu du 20e siècle, lorsque l'endroit est devenu un parc ouvert aux visiteurs.

À propos du parc actuel

Les jardins du Parque Lage, qui s'étendent autour du petit palais et font partie du parc national de la Tijuca plus connu sous le nom de Floresta da Tijuca. Le Palacete et la région environnante sont des biens inscrits et font partie du patrimoine historique national.

Les jardins sont aménagés entre les chemins pavés en pierre et entre les petites allées sur terre, situées sur une superficie de 52 hectares, juste en dessous des pentes du massif du Corcovado et à côté du jardin botanique de Rio de Janeiro.
La végétation forme une forêt, avec des variétés de la Forêt Atlantique, sous l'une des pentes du Corcovado.

Paineiras & Corcovado (Forêt de Tijuca)

Paineiras & Corcovado (Forêt de Tijuca)

Cette promenade jusqu'au Corcovado, ou ce trekking jusqu'au Christ Redentor et une des plus fantastique que je réalise dans la forêt de Tijuca. En immersion totale dans la forêt de Tijuca, elle a un plus sur les autres, car la finalité de la randonnée à un but avec la visite du symbole le plus important au Brésil et un des plus connus au monde.

Paineiras & Corcovado (Forêt de Tijuca)

Le trille comme au "Alta da Boa Vista", jusqu'au circuit des "Paineiras" de 6 km, pour emprunter la route "Estrada do Redentor" et finir au point d'accès au Christ Rédempteur.

Dans les plus charmantes collines de Rio de Janeiro, qui fait partie du Parc National de Tijuca, se trouvent les plus grandes cartes postales de la ville et l'une des sept merveilles du monde, le Christ Rédempteur, au sommet de la montagne Corcovado. En plus du célèbre monument, les visiteurs observent divers points de ce secteur l'impressionnant visuel de Rio, par exemple, "Vista Chinesa, Mirante Dona Marta, Cachoeiras do Horto, Parque Lage".

Au pied du Corcovado, "Estrada do Redentor" est l'une de ses routes d'accès au Christ Rédempteur. En chemin, vous pouvez venir à travers les sources minérales et des douches naturelles qui sont de véritables douches, l'eau arrive fraiche de la montagne et plusieurs "Mirante" avec vue exceptionnelle sur la zone sud de Rio de Janeiro, y compris le "Rodrigo de Freitas, Praias de Copacabana, Ipanema, Leblon, Ilhas Cagarras".

À propos du "Morro do Corcovado", c'est une montagne de pierre de 704 mètres au-dessus du niveau de la mer, avec le monument du Christ Rédempteur. Une vue presque sur tous les quartiers de la ville de Rio de Janeiro. Ce monument a été élu en 2007, l'une des sept merveilles du monde moderne. La statue a été inaugurée le 12 octobre 1931, après environ cinq années de travail. Elle fait 38 mètres de haut et pèse environ 1.100 tonne. Bien avant la construction de la statue, le "Corcovado" était déjà une attraction touristique majeure. Le chemin de fer du Corcovado, était le premier chemin de fer du pays, qui a été ouvert en 1884, près de 50 ans avant la construction du Christ Rédempteur. Des milliers de visiteurs sont allés au Corcovado admirer la vue incomparable de la Ville Merveilleuse, jusqu'à ce jour.

Le Corcovado est l'un des sites les plus célèbres au monde et est l'une des attractions la plus prisée de Rio de Janeiro. Les grimpeurs d'alpinisme sont bénis par le Christ Rédempteur qui les accueille à bras ouverts.

Son histoire est liée au début de la pratique de l'alpinisme dans le pays datant de l'époque coloniale, quand alors l'empereur du Brésil, Dom Pedro I, a ouvert un sentier pour atteindre le sommet du Corcovado.

Galerie Photos

Des Escapades sur Rio