France-Rio | Visite Rio 6 jours

Un forfait de visites de la ville de Rio de Janeiro. Durant ses 6 jours, vous aurez l'occasion de connaître parfaitement la ville, les sites, la forêt de Tijuca et ses nombreuses cascades d'eau, ainsi que le centre historique, et la superbe île pittoresque de Paquetá.


13/10/2017

Visite Rio 6 jours

Visite Rio 6 jours

Un forfait de visites de la ville de Rio de Janeiro. Durant ses 6 jours, vous aurez l'occasion de connaître parfaitement la ville, les sites, la forêt de Tijuca et ses nombreuses cascades d'eau, ainsi que le centre historique, et la superbe île pittoresque de Paquetá.

Jour 1 - Visite du Pain de Sucre à pied + Arpoador

Pour grimper le Pain de Sucre (Morro da Urca) en randonnée ou en Trek, il suffit d'emprunter la plus célèbre piste et Rio de Janeiro. Sûr et impossible de se perdre. La trille du Morro da Urca se trouve à la plage rouge dans le quartier de l'Urca. C'est la plage où se trouve la station de téléphérique du Pain de Sucre.

Sur la place où il y a un obélisque sur le côté droit pour ceux qui regardent la plage, se trouve le bâtiment de l'IME - Institut de génie militaire. Sur la gauche se trouve le bâtiment de l'ECEME - École de commandement et l'état-major de l'armée. (Escola de Comando e Estado Maior do Exército). À la fin du bâtiment de l'ECEME il y a une entrée pour le trille Cláudio Coutinho. Il ne reste plus qu'à gravir les 1250 mètres.

Il y a des panneaux de signalisation indiquant le début de la piste. La montée prend au maximum 45 minutes en montant lentement. Si vous choisissez de monter la piste dans l'après-midi, profiter du coucher du soleil, le spectacle est garanti.

Une fois en haut, c'est l'extase, le meilleur arrive, même si nos jambes nous font un peu mal. La visite offre une vue magnifiques en 360º : les plages de Leme, Copacabana, Ipanema, Flamengo, Leblon. On peut apercevoir également la Pedra da Gavea, le massif imposant de Tijuca et le Corcovado, Christ Rédempteur, la baie de Guanabara , avec la baie de Botafogo; Centre ville, Aéroport Santos Dumont, L'île du Gouverneur; Niterói, pont Rio-Niterói, et en arrière-plan de la Serra do Mar, le pic « doigt de Dieu ». Rio de Janeiro, c'est magique ! Cette carte postale, c'est la plus belle du monde. Il n'y a pas de mot pour décrire cette beauté.

Le Pain de Sucre

Le Pain de Sucre (Pão de Açúcar), est un pic situé dans la ville de Rio de Janeiro au Brésil. Il culmine à 396 mètres d'altitude et est accessible par un téléphérique.

Le téléphérique actuel relie la base de Morro da Babilônia au sommet de Morro da Urca à 220 mètres d'altitude, puis le sommet du Pain de Sucre. Ce second tronçon long de 700 mètres est équipé de cabines sphériques panoramiques qui permettent de transporter 65 passagers toutes les vingt minutes, pour une ascension de trois minutes.

Arpoador

Arpoador est un quartier résidentiel de la ville de Rio de Janeiro, situé en front de mer, à la rencontre des quartiers d'Ipanema et Copacabana. Il tire son nom de la Pedra do Arpoador, un promontoire rocheux qui marque le début de la plage d'Ipanéma.

La Pedra do Arpoador offre une belle vue sur les plages d'Ipanema et Leblon. De nombreuses personnes, en particulier des touristes, s'y retrouvent pour assister au coucher du soleil qui, en été, disparaît dans l'océan.

On trouve sur le front de mer un fort militaire construit sur un promontoire rocheux et qui domine la plage de Copacabana, la plage du diable (Praia do diabo), le parc Parque Garota de Ipanema possède un site de musculation.

Arpoador est un lieu fréquenté pour la pratique du surf et du bodyboard, en particulier au pied de la "Pedra do Arpoador" (posto 7) ou de nombreux professeurs proposent des leçons de surf toute l'année.

Jour 2 - Parque Lage + Cachoeira das Almas (Forêt de Tijuca)

Parque Lage + Cachoeira das Almas (Forêt de Tijuca)

Un combiné exceptionnel, visite du Parque Large plus une petite randonnée dans le Parc de Tijuca. Pour les gens qui aiment marcher, mais pas trop, cette visite est parfaite.

Parque Lage de Rio

Parque Lage de Rio

Le Parque Large est une grande zone verte de Rio de Janeiro, avec un magnifique petit palais dans le centre. Les jardins devant sont des pelouses et sur les côtés composés d'immenses forêts entrecoupées de plantes et de fleurs, où l'on se promène sur des chemins pittoresques, en passant par un petit pont, un palmier, et même un aquarium sous la forme d'une petite grotte. Le site héberge également EAV, l'école des Arts Visuels.

Horraires et fonctionnement

Adresse: Rua Jardim Botânico, nº 414, quartier Jardim Botânico - Rio de Janeiro.
Heures d'ouverture: Tous les jours de 8h à 17h.
Prix: Entrée gratuite.

Le parc

L'endroit est idéal pour quiconque veut visiter ou se promener, à tous âges, le Parque Large est un espace de loisir et de marche, principalement pour ceux qui aiment le vert et le contact avec la nature.

Le palais du Parque Large, en style romain, et son jardin frontale géométrique. Les jardins postérieurs, sont composés de végétation dense, formant une véritable forêt d'arbres.

Le manoir avec jardin français en face et sur le côté droit, le bâtiment de l'aquarium au milieu des jardins romantiques sont une prédominance de style anglais.

Des jardins qui ressemblent à une forêt magique

La diversité de la végétation des jardins du Parque Lage et ses dispositions est si intéressante et complexe qu'il faut plusieurs visite pour bien le connaître.

Cependant à travers les photos, vous pouvez avoir une idée de la sensation de marcher dans ses allées pittoresques et ses ailes.
Bien que les photos soient belles, elles ne représentent que quelques impressions personnelles, car ce qui existe pour voir, va beaucoup plus loin, en raison de la diversité des angles, des scénarios et des endroits qui complètent davantage le point les uns des autres. Et donc, rien ne remplace une visite de l'endroit.

Manoir en style romain éclectique

Le Palais du Parc peut être une classe architecturale pour les observateurs attentifs au style du palais, ainsi qu'une leçon sur différents types d'aménagement paysager, car il y a des jardins romantiques. Style anglais avec des chemins fantastiques et sinueux, ainsi qu'un jardin rationaliste et géométrique, conçu et exécuté à différents moments.

Bar Restaurant sur la cour intérieure

À l'intérieur du manoir, face à la cour intérieure, il y a un petit bar-restaurant servant des boissons et de la nourriture, où les gens s'asseyent aux tables autour de la piscine et d'autres assis sur des coussins sur le sol, de façon tranquille.

Jardins romantiques et jardins raciaux

Jardins avec aménagement paysager romantique et classique en plus de l'architecture, l'autre attraction majeure est les jardins, où vous pourrez vous promener dans les jardins avec de grands arbres qui, dans certains endroits, ressemblent à une forêt enchantée.

Dans certaines parties des jardins, il y a des éléments fantastiques, des thèmes des jardins romantiques du 19e siècle, avec le lac, les petites îles et les ponts artificiels avec des œuvres en rocaille. Ne manquez pas une grotte dans le mortier, imitant les roches et les troncs d'arbre.

Le jardin qui se trouve juste en face du palais domine une pelouse géométrique et rationaliste, avec une fontaine au centre et des bancs. De cet endroit, vous avez une belle vue sur Corcovado.

Aquário Conçu au 19e siècle

Un bâtiment petit le long des chemins sinueux des jardins du parc abrite un aquarium avec de petits poissons d'espèces différentes de différentes parties du monde.

Randonnée du parc Lage jusqu'au Corcovado

Pour les randonneurs, il y a aussi des trilles qui peuvent conduire au Christ Rédempteur sur le sommet de Corcovado ou d'autres points de la forêt de la Tijuca. Mais c'est une autre histoire, et ce type de promenade dans les bois, ne devrait être réalisé qu'avec des guides bien expérimentés et compétents de l'endroit.

(si vous souhaitez aller en randonnée jusqu'au Corcovado, n'hésitez pas à me contacter, je me ferrais un plaisir de vous accompagner).

Cavalariça

De là, vient une atmosphère informelle pleine de style typique des amateurs quotidiens, un style qui combine un air déconnecté et intellectuel, typique des prétendants aux artistes.

L'ancienne école est également utilisée par l'École des arts visuels comme installations de soutien et lieu d'exposition.

École des arts visuels

Le Parque Lage abrite l'École des arts visuels, qui donne à la place un certain dynamisme et une effervescence culturelle. De là, vient une atmosphère informelle pleine de style typique des amateurs quotidiens, un style qui combine un air déconnecté et intellectuel, typique des prétendants aux artistes.

Histoire du parc Lage

L'histoire de l'occupation des terres du Parque Lage provient de la seconde moitié du seizième siècle, ayant été la propriété rurale du gouverneur de Rio de Janeiro, alors propriétaire d'un moulin à sucre. À partir du 19e siècle, elle est devenue la propriété noble et aristocratique jusqu'au milieu du 20e siècle, lorsque l'endroit est devenu un parc ouvert aux visiteurs.

À propos du parc actuel

Les jardins du Parque Lage, qui s'étendent autour du petit palais et font partie du parc national de la Tijuca plus connu sous le nom de Floresta da Tijuca. Le Palacete et la région environnante sont des biens inscrits et font partie du patrimoine historique national.

Les jardins sont aménagés entre les chemins pavés en pierre et entre les petites allées sur terre, situées sur une superficie de 52 hectares, juste en dessous des pentes du massif du Corcovado et à côté du jardin botanique de Rio de Janeiro.
La végétation forme une forêt, avec des variétés de la Forêt Atlantique, sous l'une des pentes du Corcovado.

A Trilha dos Estudantes

"A Trilha dos Estudantes" : c'est facile d'accès, la locomotion et l'orientation. Comme son nom l'indique, c'est conçu pour une utilisation pédagogique qui peut être réalisée par les enfants. Les panneaux de signalisation le long du chemin fournissent des informations et curiosités sur la flore du parc national de Tijuca. Pendant la promenade, les visiteurs peuvent contempler différentes attractions du parc. Au début de la piste, remontant le "Rio Tijuca", il y a la "Cascatinha Taunay". Un peu plus loin, vous tombez sur des bancs qui ont été découverts au XIXe siècle. Après cela, les visiteurs trouveront la gracieuse "Capela Mayrink". Enfin, les visiteurs peuvent voir l'exposition permanente « Une forêt dans la métropole », au Centre des visiteurs, destination finale de la piste.

Cascatinha Taunay

En 1860, l'ingénieur Job de Alcântara a été salacité par le gouvernement impérial pour construire le beau pont de pierres en forme d'arc romain, qui est opposée à la "Cascatinha Taunay". La plus haute cascade du PNT est formée par la chute des eaux "Rio Tijuca, Rio Conde" et autres affluents. En 1817, l'artiste Nicolas Antoine Taunay a construit un petit maison près de la Cascatinha et enchanté, il immortalisa la beauté de la chute d'eau dans ses peintures. Il est devenu le grand hôte de la forêt, l'organisation de réunions pour le tribunal. La maison Taunay a été démolie en 1946. Le site a été construit le restaurant "Cascatinha".

Capela Mayrink

Situé au milieu de la forêt, la couleur rose enchante les visiteurs du Parc de Tijuca. Elle a été construite en 1855 par le vicomte Antonio Souto Alves, propriétaire de Fazenda Boa Vista. Dans un premier temps, elle a reçu le nom de Notre-Dame de Bethléem ; en 1896, elle a été rebaptisée Chapelle Mayrink après que la zone a été vendue au conseiller Francisco de Paula Mayrink. Le peintre a fait quatre tableaux pour la chapelle intitulée : «Notre-dame du Mont Carmel avec le bébé Jésus sur ses genoux" ; «Saint-Simon»; "Saint-Jean de la Croix» ; et «Purgatoire». Aujourd'hui, les originaux sont sous la garde du Musée national des beaux-arts. La chapelle Mayrink est à proximité du Centre des Visiteurs.

Recanto dos Pintores

Une bonne astuce de loisirs est le coin des peintres (Recanto dos Pintores), un espace avec des jouets, des étangs et une zone de pique-nique et barbecue. Il y a des toilettes, de l'eau et d'un parking à proximité du site, qui est en face du centre d'accueil. À la fin de 2013, l'espace a subi une revitalisation qui a amélioré l'infrastructure pour recevoir les visiteurs avec plus de confort et de commodité.

Lago do Thai Chi

Petit espace comme son nom l'indique pour pratiquer en toute quiétude le Thai chi, la méditation... Le Lago de Thai Chi se situe à 327 mètres en prenant un petit trille juste en partant du Recando dos Peintores. Il est important quand vous arrivez sur cet endroit, de garder le silence, ou de ne pas crier pour ne pas gêner les adeptes.

Cachoeira das Almas

Unique cascade ou le bain est autorisé dans ce secteur, "Cachoeira das Almas" se situe approximatives à trois kilomètres de la porte d'entrée du parc. La piste, qui a la plupart du chemin plat, commence près du centre d'accueil et suit en bordure de la "Riacho das Almas". Le nom vient du temps des esclaves, c'était un endroit où s'effectuer le culte de leur religion.

Jour 3 - Visite du centre historique de Rio

Visite du centre historique de Rio

Visitez le centre historique à Rio, n'est pas une simple petite ballade. Connaitre les lieux sont indispensables, car le centre est grand, et pour pouvoir aller d'un endroit à un autre, il faut y aller à pied. C'est une visite ou l'on doit être chausser avec une bonne paire de tennis et non pas en Havaianas. Cette escapade, j'ai dû la faire plus de cent fois. En été, vers le mois de décembre, le centre, c'est un four à ciel ouvert. Je commence toujours ma visite par la place XV. C'est là que se trouve les féries pour faire la traversée Rio Centre Niterói. Nous pouvons apercevoir une superbe vue de la baie dans face, et un peu plus prêt l'île fiscale.

Après cette mise en bouche, je poursuit la visite en allant vers la rue Rio Branco. De là, je vais m'engouffrer dans la rue Uruguaiana, s'y trouve un marché populaire, on y trouve de tous. C'est très braillant, on pourrait confondre les lieux avec la Thaïlande. Les touristes sont enchantés, car souvent, ils achètent des petites babioles, des souvenirs pour deux fois rien. Ce n'est pas encore l'heure de la pose, je poursuis donc vers un autre quartier vers Cinelandia ou se trouve le Théâtre municipal.

La visite est déjà à son comble, et va devenir une apothéose quand j'arrive à L'arc de Lapa. Dans une rue qui s'engouffre, je poursuis ma visite vers le fameux escalier multicolore Selarón.. Ce site nous redonne le sourire et un peu d'énergie. C'est un quartier sensible, il met arriver de poursuivre mon chemin vers Santa Teresa toujours à pied. Pour des raisons de sécurité, je vous recommande encore une fois, soit d'y aller en Taxi, soit d'y aller avec un guide. Le chemin n'a qu'une succession de marche et ce chemin est encerclé de favelas. La visite se poursuit à la Cathédrale Saint-Sébastien. C'est leur de la pose, un repas bien mériter nous attendent. De ce fait, je reviens vers la rue Rio Branco. Mon choix est vite fait, avec une churrascaria bon marcher. Un buffet d'assortiment de chaud et froid, plus des viandes à volonté font office de plaisir et des vacances réussis. C'est le meilleur moment de la journée, pour les amateurs de gastronomie.

Lapa

Lapa est un quartier de Rio de Janeiro situé entre Santa Teresa et le Centre. On y trouve notamment les fameuses arches de Lapa sur lesquelles passent le Bonde Elétrico (Bondinho). Ces arches sont un ancien aqueduc qui fut reconverti avec l’arrivée du tramway. C’est l’un des quartiers les plus animés en fin de semaine avec beaucoup de musique dans les bars et sur la place qui jouxte les arches. On peut y écouter de la Samba, du Forró, de la Música Popular Brasillera, mais également la musique électronique et le rock 'n' roll. Au cours des dernières années, la région s'est imposée comme une destination incontournable pour les touristes étrangers dans la ville.

Escalier Selarón

L'escalier Selarón, est une voie publique en escalier située entre les quartiers de Santa Teresa et Lapa.
Attraction touristique de la ville, l'escalier a la particularité d'être orné, sur toute sa longueur, de plus de 2 000 carreaux de faïence venant de 120 pays différents. L'escalier est une œuvre de l'artiste d'origine chilienne Jorge Selarón (1947-2013), résident du quartier et arrivé au Brésil en 1983, qui a décoré plusieurs lieux publics de Santa Teresa et de Lapa. Elle a été réalisée à l'occasion de la coupe du monde de football de 1994. Visite du centre historique.

Santa Teresa

Santa Teresa est un quartier sur les hauteurs de la Zone Centrale de Rio de Janeiro. Il prend son nom du couvent des Carmélites dédié à Santa Teresa d'Avila. Il connut un grand essor au XIXe siècle est continue à ce jour de présenter un grand intérêt artistique, culturel et touristique. L'image du quartier est fortement associée au petit train électrique (Bondinho) qui en parcourt les axes principaux et le relie au centre. Santa Teresa est bordé par les quartiers de Centro, Lapa, Cidade Nova, Rio Comprido et Catumbi dans la Zone Centrale, Laranjeiras, Cosme Velho, Botafogo, Catete, Gloria dans la zone sud, et Alto da Boa Vista dans la Zone Nord. Visite du centre historique

Cathédrale Saint-Sébastien

La cathédrale Saint-Sébastien de Rio de Janeiro est l'un des principaux sanctuaires catholiques de la ville de Rio de Janeiro, au Brésil.
Édifice atypique construit de 1964 à 1976, elle est représentative du courant brutalise de l'architecture moderniste. Ses lignes avant-gardistes ne sont pas sans rappeler les pyramides précolombiennes, symbole d'union entre ancien et nouveau monde.
La cathédrale Saint-Sébastien (dite également cathédrale métropolitaine) est le siège de l'archidiocèse catholique de Rio de Janeiro.

La visite touche à sa fin, cependant malgré les jambes lourdes, il va falloir faire encore un petit effort. Direction vers le musée d'hier et d'aujourd'hui. Un petit bijou d'architectures. Ce musée et ses alentours ont été rénovés pour Après les JO de Rioles JO de 2016. En marchant dans le prolongement des anciennes docs, des fresques de peintures énormes nous éblouissent et nous obligent a sortir nos appareils photos pour immortaliser cet art. Pour conclure cette visite exceptionnelle, je reviens sur mes pas, en m'attardant quelques minutes devant l'église de Candelaria. C'est presque fini, j'en rajoute avec une visite à la brasserie Colombo. Le temps d'apprécier à la fois des pâtisseries et une architecture sublime. Je suis un des rares guides francophones, qui vous propose cette visite en centre historique à pied, et en plus en privatif.

Musée de Demain

Le Musée de Demain ( Museu do Amanhã) est un musée inauguré le 17 décembre 2015 par Dilma Rousseff. Situé à Rio de Janeiro, au bord de la baie de Guanabara, le bâtiment l'abritant a été conçu par l'architecte Santiago Calatrava Valls. Il est consacré à la création de l'Univers et à l'avenir de l'humanité.

Église Candelária

L'Église de Candelária (Igreja de Nossa Senhora da Candelária), est une église historique importante dans la ville de Rio de Janeiro. Elle a été construite et décorée au cours d'une longue période, à partir de 1775 jusqu'à fin du XIXe siècle. L'église combine l'architecture baroque de sa façade avec l'architecture néoclassique et des éléments néo-renaissance à l'intérieur.

Jour 4 - Escapade dans les plus belles plages de Rio

Escapade dans les plus belles plages de Rio

Une journée exceptionnelle entièrement dédiée aux plus belles plages de Rio. Le maillot de bain est obligatoire, et surtout la crème solaire et un chapeau pour se protéger du soleil. Cette journée pas comme les autres commence par la plage de Barra da Tijuca et plus spécifiquement la plage pepê. Elle se poursuit ensuite à la réserve qui est le prolongement entre Barra da Tijuca et Recreio dos Bandeirantes. Nouvel arrêt au poste 12 avec une petite randonnée de 30 minutes à la pierre du pontal. La journée se termine en beauté avec les plages Prainha et Grumari.

Les plages sont l'une des raisons qui font de Rio une telle destination attrayante. La mer bleue, offre une baignade rafraîchissante, idéal pour renouveler votre énergie. Ces plages embellissent une ville qui parfois se confond avec des Building et c'est la meilleure option pour les journées chaudes.

La plage de Barra da Tijuca

La plage de Barra da Tijuca est très longue et très fréquenté par ceux qui aiment les sports de mer. Sa longueur avoisine presque 18 km, c'est la plus grande plage de Rio de Janeiro. Très populaire pour les sports nautiques, la plage offrent de fortes vagues. La partie la plus occupée par les jeunes est une petite section appelée Plage Pepê, jute après le poste 2. L'après-midi du fait que le vent souffle plus fort, c'est à cet endroit que les adeptes du ski-surf vont envahir la mer.

Praia da Reserva (Rio de Janeiro)

Praia da Reserva (Rio de Janeiro)

La plage de la réserve (Praia da réserva) est situé entre la plage de Barra da Tijuca et la plage de Recreio; ayant reçu ce nom pour être situé dans une réserve écologique.

Principalement caractérisé par l'eau claire et pour son sable doux, la plage a aussi des kiosques tout a long. En arrivant au début de Recreio, on peut trouver des kiosques, bien décorés, qui peuvent recevoir beaucoup de personnes, animés par des musiciens le week-end, avec une excélente carte de restaurant.

Pour ceux qui veulent profiter d'un soleil, cette plage et très vaste et elle est idéale pour ceux qui recherchent une plage avec la plus grande tranquillité, dans la ville de Rio de Janeiro. La plage da réserve est un point de nombreuses personnalités célèbres qui veulent conserver leurs vies privées. Méfiez-vous des paparazzi !

Où est la plage de la réserve

À partir de la plage de Barra ; juste après le poste 8 se situe la plage de la réserve. À partir de Recreio ; dans l'autre sens, la plage de la réserve commence juste après le poste 9.

Il n'y a pas de bus. La meilleure façon d'atteindre la plage est de prendre un bus jusqu'à Alfa Barra pour aller du côté de Barra. Recreio allé jusqu'au poste 9. Sinon prendre un UBER qui marche très bien au Brésil et qui revient beaucoup moins cher qu'un taxi, environ 40 %.

Point Surf

La plage est belle. Sans aucun bâtiment devant et derrière une végétation qui est une réserve écologique. Pour ceux qui aiment le surf, la plage offre de bonnes vagues, en particulier à un point connu sous le nom de "Laje da Reserva".

Prainha (Rio de Janeiro)

La plage de Prainha

Elle n'a que seulement 150 mètres de long et à peu d'infrastructures (pas d'accès par les transports publics, places de stationnement limitées pour les voitures, seulement deux kiosques), mais Prainha est si belle qu'elle en vaut le détour. Véritable sanctuaire naturel, la plage se trouve dans la zone ouest de Rio de Janeiro, dans la région Recreio dos Bandeirantes.

Elle est protégée par deux collines de la forêt atlantique, avec certaines des meilleures vagues de la ville pour le surf et une mer incroyablement bleuâtre. Utilisez et abusez du Mirante. Visitez-la en personne et découvrez pourquoi elle est considérée comme l'une des meilleures plages de Rio de Janeiro.

Praia de Grumari (Rio de Janeiro)

La plage de Grumari

Dans le même domaine de protection environnementale de Prainha, Grumari est une plage beaucoup plus grande - près de 3 km d'extension - mais avec la nature conservée. Elle est entourée de falaises et de collines avec la forêt de Restinga, qui offre un contraste spectaculaire avec la mer super bleue et claire.

Mer, dit-on, adoré par les surfeurs, qui sont coulés dans des vagues qui atteignent dix pieds de haut. Ce sont eux qui remplissent la plage le week-end - en dehors d'eux, elle peut être un peu déserte.

Astuce supplémentaire : dans le coin gauche, se trouve la plage de Abricó, fréquentée par des naturistes. (c'est pour moi la plus belle plage de Rio de Janeiro - on peut la comparer au Seychelles).

Jour 5 - Paineiras & Corcovado (Forêt de Tijuca)

Paineiras & Corcovado (Forêt de Tijuca)

Cette promenade jusqu'au Corcovado, ou ce trekking jusqu'au Christ Redentor et une des plus fantastique que je réalise dans la forêt de Tijuca. En immersion totale dans la forêt de Tijuca, elle a un plus sur les autres, car la finalité de la randonnée à un but avec la visite du symbole le plus important au Brésil et un des plus connus au monde.

Paineiras & Corcovado (Forêt de Tijuca)

Le trille comme au "Alta da Boa Vista", jusqu'au circuit des "Paineiras" de 6 km, pour emprunter la route "Estrada do Redentor" et finir au point d'accès au Christ Rédempteur.

Dans les plus charmantes collines de Rio de Janeiro, qui fait partie du Parc National de Tijuca, se trouvent les plus grandes cartes postales de la ville et l'une des sept merveilles du monde, le Christ Rédempteur, au sommet de la montagne Corcovado. En plus du célèbre monument, les visiteurs observent divers points de ce secteur l'impressionnant visuel de Rio, par exemple, "Vista Chinesa, Mirante Dona Marta, Cachoeiras do Horto, Parque Lage".

Au pied du Corcovado, "Estrada do Redentor" est l'une de ses routes d'accès au Christ Rédempteur. En chemin, vous pouvez venir à travers les sources minérales et des douches naturelles qui sont de véritables douches, l'eau arrive fraiche de la montagne et plusieurs "Mirante" avec vue exceptionnelle sur la zone sud de Rio de Janeiro, y compris le "Rodrigo de Freitas, Praias de Copacabana, Ipanema, Leblon, Ilhas Cagarras".

À propos du "Morro do Corcovado", c'est une montagne de pierre de 704 mètres au-dessus du niveau de la mer, avec le monument du Christ Rédempteur. Une vue presque sur tous les quartiers de la ville de Rio de Janeiro. Ce monument a été élu en 2007, l'une des sept merveilles du monde moderne. La statue a été inaugurée le 12 octobre 1931, après environ cinq années de travail. Elle fait 38 mètres de haut et pèse environ 1.100 tonne. Bien avant la construction de la statue, le "Corcovado" était déjà une attraction touristique majeure. Le chemin de fer du Corcovado, était le premier chemin de fer du pays, qui a été ouvert en 1884, près de 50 ans avant la construction du Christ Rédempteur. Des milliers de visiteurs sont allés au Corcovado admirer la vue incomparable de la Ville Merveilleuse, jusqu'à ce jour.

Le Corcovado est l'un des sites les plus célèbres au monde et est l'une des attractions la plus prisée de Rio de Janeiro. Les grimpeurs d'alpinisme sont bénis par le Christ Rédempteur qui les accueille à bras ouverts.

Son histoire est liée au début de la pratique de l'alpinisme dans le pays datant de l'époque coloniale, quand alors l'empereur du Brésil, Dom Pedro I, a ouvert un sentier pour atteindre le sommet du Corcovado.

Jour 6 - Visite de l'île de Paquetá à Rio

Visite de l'île de Paquetá à Rio

Aller à l'île de Paquetá est l'un des voyages les plus intéressants pour ceux qui recherchent un endroit calme et pittoresque, en particulier en milieu de semaine. Le week-end, l'île est très populaires, étant une promenade très populaire.

Pourquoi "l'île des amoureux" et comment est cet endroit

L'île de Paquetá aurait été appelée par D. João VI de "l'île des amoureux", une île qu'il a visitée quelques fois. Parmi les personnages célèbres qui y vivaient ou qui possédaient une maison, le Patriarche de l'Indépendance, José Bonifácio, qui a gardé sa maison à Paquetá, une maison qui continue devant la plage qui porte son nom en son honneur.

L'île se distingue non seulement pour les beautés naturelles et les eaux calmes, mais aussi pour avoir une caractéristique qui la rend unique. C'est une petite île où l'utilisation de voitures, d'extorsions par ambulances ou d'un autre service de nécessité publique n'est pas autorisée. Étant une petite île, avec un contour de plus ou moins de 7 kilomètres et demi, les gens se déplacent à pied, en bicyclette ou en chariot. L'île est également très associée au livre ou au roman "A Moreninha", qu'ils disent, ce serait le scénario de l'histoire du livre.

Les meilleurs jours et astuces pour visiter l'île de Paquetá

En étant une tournée relativement peu coûteuse, elle est devenue très populaire, et généralement, les week-ends et les vacances, il y a beaucoup de gens qui se déplacent vers l'île et que certains endroits sont pleins ainsi que des bateaux bondés. Si vous passez le week-end pendant l'été, vous devrez avoir l'esprit d'aventure.

Si vous pouvez choisir, préférez les jours de semaine lorsque l'île est moins visitée. C'est une bonne idée de prendre un bateau le matin le plus tôt possible pour avoir plus de temps pour se promener dans l'île. N'oubliez pas de demander à quelle heure est le bateau de retour.

Actuellement, Paquetá n'est pas parmi les principales attractions touristiques de Rio pour ceux qui ont peu de temps, mais pour ceux qui restent dans la ville pour plus longtemps ou s'intéressent à des endroits plus pittoresques, mais aussi au tourisme culturel ou qui aime connaître différents endroits, alors Paquetá est certainement une attraction à connaître.

Pour ceux qui veulent rester sur l'île pendant quelques jours, il y a plusieurs petits hôtels, idéaux pour ceux qui recherchent la tranquillité, où il est possible de marcher et de faire une promenade tranquille en écoutant le chant des oiseaux sans l'agitation des grandes villes.

Le voyage en bateau peut être une attraction et comme il est nécessaire de faire un traversier, le voyage est également une promenade le long de la mer qui permet d'apprécier le paysage d'une partie de la baie de Guanabara.

Le voyage vers l'extérieur devient plus attrayant lorsque vous approchez l'archipel de Paquetá avec ses nombreuses petites îles, de nombreuses pierres rondes.

Que voir quoi faire à Paquetá

En arrivant sur l'île, on peut marcher à pied, à vélo ou en chariot, et selon le moment à l'heure du déjeuner des restaurants simples et populaires proposes des plats bien servis de fruits de mer ainsi que de la cuisine brésilienne.

Le bateau qui mène aux quais de Paquetá sur le quai à la Praça Pintor Pedro Bruno, nommé d'après un peintre et un paysagiste qui y vivaient et qui contribuaient grandement à l'enrichissement culturel de l'île. Ce carré a également été conçu par Pedro Bruno.

Une suggestion est de faire une petite promenade vers le côté droit quand vous quittez le bateau, quand vous verrez un camaranchão et une autre petite place appelée Bom Jesus do Monte en face de la tonnelle. Dans cette place, il y a un restaurant rustique qui sert des plats diversifiés, mettant l'accent sur le poisson à des prix raisonnables. Dans cette deuxème direction se trouve la plage de Tamoios, Caramanchão dos Tamoios et beaucoup plus loin, en suivant la plage, un magnifique parc presque aménagé, conçu par le peintre et l'artiste paysagiste Pedro Bruno.

Après avoir marché un peu dans la rue qui borde la plage de Tamoios, vous pouvez revenir sur la place devant l'amarrage des bateaux. Une fois là-bas, remontez la rue qui se trouve en face de la place et de la station de bateau, vous promenez quelques mètres, vous pouvez louer un vélo dans l'un des magasins qui offrent ce service, également à des prix qui ne coûtent pas cher, puis partez pour la visite à d'autres parties de l'île.

Il y a 3 autres options pour faire le tour de l'île. La première est à pied en randonnée tout au long de la journée. L'autre option est de louer un vélo ou un VTT ou encore avec un chariot avec des chevaux affrétés avec un chauffeur.

Comment se rendre à ou à partir de Paquetá

Pour visiter Paquetá, vous devez aller à la Praça XV, au centre-ville de Rio de Janeiro et aller au quai ou à la station Barcas. Sur la gauche se trouve le quai du bateau pour Paquetá. Sur le côté droit, la jetée vers Niteroi. Vérifé les heures de bateau pour Paquetá sur le site de CCR Barcas. Le trajet dure 1 heure et 10 minutes.

Galerie Photos

Des Escapades sur Rio