France-Rio | Visite complète de la ville de Rio de Janeiro

Le titre dit tout ; sur cette page, vous devriez trouver votre bonheur, si vous êtes à la recherche d'informations précieuses sur les lieux touristiques à visiter dans la ville de Rio de Janeiro. Le centre historique de la ville de Rio, Copacabana, Ipanema, la forêt de Tijuca, les plus belles plages de Rio... Tout y est, n'oublier pas une fois que vous terminer votre lecture de réserver vos visites, je me ferrais un plaisir de vous guider sur tous ses lieux magiques.


29/09/2017

Visite complète de la ville de Rio de Janeiro

Visite complète de la ville de Rio de Janeiro

Le titre dit tout ; sur cette page, vous devriez trouver votre bonheur, si vous êtes à la recherche d'informations précieuses sur les lieux touristiques à visiter dans la ville de Rio de Janeiro. Le centre historique de la ville de Rio, Copacabana, Ipanema, la forêt de Tijuca, les plus belles plages de Rio... Tout y est, n'oublier pas une fois que vous terminer votre lecture de réserver vos visites, je me ferrais un plaisir de vous guider sur tous ses lieux magiques.

Lieux d'intérêt à Rio de Janeiro

Voici un article qui devrait vous intéresser, avec la liste des lieux d'intérêt à Rio de Janeiro.

Copacabana

Copacabana est l'un des quartiers les plus connus de la ville. Le quartier est animé et rempli de bons restaurants, cinémas, banques. À partir des années 1960, la renommée de Copacabana grandit et attire davantage d'habitants que le quartier ne peut en contenir. Il forme un microcosme unissant des familles de classes sociales différentes dans un espace réduit entre la mer et la montagne.

Copacabana possède l'une des plus belles et célèbres plages de la planète, en demi-lune s'étendant sur 4,5 km, de Leme jusqu'à l'Arpoador, longeant l'avenue Atlântica. Elle est surnommée en portugais la Princesinha do Mar, soit la « petite princesse des mers ». Copacabana est un des emblèmes touristiques de Rio de Janeiro, comme le Corcovado ou le Mont du Pain de Sucre. La plage est le lieu de nombreux événements et manifestations. Le soir du réveillon de la Saint-Sylvestre, un gigantesque feu d'artifice est tiré devant environ deux millions de personnes rassemblées et habillées en blanc. Comme le vœu, la tradition, à minuit, des fleurs sont jetées dans la mer.

Ipanema

Ipanema est un quartier riche, chic et branché de la zone Sud de la ville de Rio de Janeiro au >Brésil. Il est bordé par le très chic Leblon à l'ouest, Lagoa (Lagoa Rodrigo de Freitas) au nord, Arpoador à l'est et l'océan Atlantique au sud.

Ce quartier possède une des plages les plus belles et plus connues du monde, juste à côté de celle de Copacabana. Elle s'étire sur 2,6 km, et est prolongée par la plage de Leblon. Elle est surplombée par la favela de Vidigal.

Arpoador

Arpoador est un quartier résidentiel de la ville de Rio de Janeiro, situé en front de mer, à la rencontre des quartiers d'Ipanema et Copacabana. Il tire son nom de la Pedra do Arpoador, un promontoire rocheux qui marque le début de la plage d'Ipanéma.

La Pedra do Arpoador offre une belle vue sur les plages d'Ipanema et Leblon. De nombreuses personnes, en particulier des touristes, s'y retrouvent pour assister au coucher du soleil qui, en été, disparaît dans l'océan.

On trouve sur le front de mer un fort militaire construit sur un promontoire rocheux et qui domine la plage de Copacabana, la plage du diable (Praia do diabo), le parc Parque Garota de Ipanema possède un site de musculation.

Arpoador est un lieu fréquenté pour la pratique du surf et du bodyboard, en particulier au pied de la "Pedra do Arpoador" (posto 7) ou de nombreux professeurs proposent des leçons de surf toute l'année.

Le Parc de Tijuca

Situé au cœur de Rio de Janeiro, avec accès par la zone Nord, Sud et Ouest, le parc national de Tijuca protège la plus grande forêt urbaine du monde replanté par l'homme, avec une extension de 3.953ha de Forêt Atlantique. Il est le parc national le plus visité du Brésil, recevant plus de trois millions de visiteurs par an, entre les Brésiliens et les étrangers de tout âges.

Le Corcovado

Le Corcovado (« bossu » en portugais) est l'un des nombreux reliefs de la ville de Rio de Janeiro. Il s'élève à 710 mètres d'altitude. Il est célèbre pour accueillir en son sommet la statue du Christ Rédempteur, l'un des principaux symboles de la ville et du pays, et pour offrir une vue sur l'ensemble de la zone sud de la ville. Radonnée jusqu'au Corcovado.

Christ Rédempteur

Le Christ Rédempteur (O Cristo Redentor) est une grande statue du Christ dominant la ville de Rio de Janeiro au Brésil, du haut du mont du Corcovado. Elle est devenue au fil des ans un des emblèmes reconnut internationalement de la ville, au même titre que le Pain de Sucre, la plage de Copacabana ou le carnaval de Rio.

Classé monument historique depuis 1973, le Christ du Corcovado est l'un des endroits touristiques les plus fréquentés de Rio.

Le pain de sucre

Le Pain de Sucre (Pão de Açúcar), est un pic situé dans la ville de Rio de Janeiro au Brésil. Il culmine à 396 mètres d'altitude et est accessible par un téléphérique.

Le téléphérique actuel relie la base de Morro da Babilônia au sommet de Morro da Urca à 220 mètres d'altitude, puis le sommet du Pain de Sucre. Ce second tronçon long de 700 mètres est équipé de cabines sphériques panoramiques qui permettent de transporter 65 passagers toutes les vingt minutes, pour une ascension de trois minutes. Visite du pain de sucre à pied

Santa Teresa

Santa Teresa est un quartier sur les hauteurs de la Zone Centrale de Rio de Janeiro. Il prend son nom du couvent des Carmélites dédié à Santa Teresa d'Avila. Il connut un grand essor au XIXe siècle est continue à ce jour de présenter un grand intérêt artistique, culturel et touristique. L'image du quartier est fortement associée au petit train électrique (Bondinho) qui en parcourt les axes principaux et le relie au centre. Santa Teresa est bordé par les quartiers de Centro, Lapa, Cidade Nova, Rio Comprido et Catumbi dans la Zone Centrale, Laranjeiras, Cosme Velho, Botafogo, Catete, Gloria dans la zone sud, et Alto da Boa Vista dans la Zone Nord. Visite du centre historique

Escalier Selarón

L'escalier Selarón, est une voie publique en escalier située entre les quartiers de Santa Teresa et Lapa.
Attraction touristique de la ville, l'escalier a la particularité d'être orné, sur toute sa longueur, de plus de 2 000 carreaux de faïence venant de 120 pays différents. L'escalier est une œuvre de l'artiste d'origine chilienne Jorge Selarón (1947-2013), résident du quartier et arrivé au Brésil en 1983, qui a décoré plusieurs lieux publics de Santa Teresa et de Lapa. Elle a été réalisée à l'occasion de la coupe du monde de football de 1994. Visite du centre historique.

Jardin botanique

C'est un des espaces verts les plus beaux et les mieux préservés de la ville, un exemple de diversité florale aussi bien brésilienne qu'étrangère. On peut observer environ 6 500 espèces (dont certaines menacées d'extinction).

Le jardin ouvre non seulement des monuments de valeurs historiques, artistiques et archéologiques, mais aussi une vaste bibliothèque spécialisée en botanique, avec plus de 32 000 volumes et le plus grand herbier du Brésil, avec environ 650 000 échantillons numérisés et disponibles au public sur son site Internet.

La lagune Rodrigo de Freitas

La lagune Rodrigo de Freitas (lagoa Rodrigo de Freitas) est une étendue d'eau située dans la zone sud de la ville de Rio de Janeiro au Brésil, entouré par les quartiers urbains d'Ipanema, Leblon et Lagoa. Cet étang ou lagon est alimenté en eau salée grâce à un petit canal traversant le parc Jardin d'Allah (Jardim de Alá) qui se jette dans l'océan Atlantique.

Lapa

Lapa est un quartier de Rio de Janeiro situé entre Santa Teresa et le Centre. On y trouve notamment les fameuses arches de Lapa sur lesquelles passent le Bonde Elétrico (Bondinho). Ces arches sont un ancien aqueduc qui fut reconverti avec l’arrivée du tramway. C’est l’un des quartiers les plus animés en fin de semaine avec beaucoup de musique dans les bars et sur la place qui jouxte les arches. On peut y écouter de la Samba, du Forró, de la Música Popular Brasillera, mais également la musique électronique et le rock 'n' roll. Au cours des dernières années, la région s'est imposée comme une destination incontournable pour les touristes étrangers dans la ville.

Cathédrale Saint-Sébastien

La cathédrale Saint-Sébastien de Rio de Janeiro est l'un des principaux sanctuaires catholiques de la ville de Rio de Janeiro, au Brésil.
Édifice atypique construit de 1964 à 1976, elle est représentative du courant brutalise de l'architecture moderniste. Ses lignes avant-gardistes ne sont pas sans rappeler les pyramides précolombiennes, symbole d'union entre ancien et nouveau monde.
La cathédrale Saint-Sébastien (dite également cathédrale métropolitaine) est le siège de l'archidiocèse catholique de Rio de Janeiro.

L'île de Paquetá

L'île de Paquetá (Ilha de Paquetá) est une île de la baie de Guanabara, à Rio de Janeiro. Son nom vient du tupi et signifie « beaucoup de pacas ». Lieu touristique, l'île est interdite aux voitures. Elle accueille vingt baobabs, les seuls existant au Brésil, si l'on excepte un arbre planté à Fortaleza. Elle est la principale île constituant le quartier de Paquetá.

La plage d'abricot

La plage d'abricot est situé à Grumari, près de Barra de Tijuca et Recreio, dans la partie ouest de la ville de Rio de Janeiro, Brésil.

Situé dans le parc municipal de Grumari, juste après la plage Prainha et s'attache avec la plage Grumari, elle est actuellement la seule plage destinée à la pratique du naturisme dans toute la ville. Elle est officiellement affiliée à la Fédération brésilienne de Naturisme (FBrN).

Musée d'Art de Rio

Le Musée d'Art de Rio (MAR) est un musée ouvert le 1er mars 2013, à l'occasion du projet Porto Maravilha. Il est situé sur la place Mauá, tout près du Musée de Demain. Son inauguration a été réalisée avec la présence de la présidente Dilma Rousseff. La construction du musée a eu un coût de 40 millions de dollars.

Le musée est composé de deux bâtiments distincts, le Pavillon d'exposition, construit en 1916 et l'École du Regard, qui était originellement une gare routière. Ces deux bâtiments sont reliés par une passerelle.

Musée de Demain

Le Musée de Demain ( Museu do Amanhã) est un musée inauguré le 17 décembre 2015 par Dilma Rousseff. Situé à Rio de Janeiro, au bord de la baie de Guanabara, le bâtiment l'abritant a été conçu par l'architecte Santiago Calatrava Valls. Il est consacré à la création de l'Univers et à l'avenir de l'humanité.

Parc de Boa Vista

Le Parc de Boa Vista (Quinta da Boa Vista) est un jardin public de la ville de Rio de Janeiro, au Brésil. Au XIXe siècle, le parc de Boa Vista faisait partie des jardins du palais de Saint-Christophe, résidence officielle de la famille impériale du Brésil. Il abrite aujourd'hui le jardin zoologique de Rio de Janeiro.

Zoo de Rio de Janeiro

Situé au cœur de la Quinta da Boa Vista, quartier Imperial du parc de Saint-Christophe, le Zoo de Rio de Janeiro a une superficie de 55.000 mètres carrés et une liste d'environ 1 300 animaux, y compris les oiseaux, les primates, les reptiles, les poissons et les chats.

Musée national du Brésil

Le Musée national du Brésil (Museu Nacional) est un musée et un institut de recherche, situé dans le parc de parc de Bellevue (Parc Quinta da Boa Vista). Il est administré par l'université fédérale de Rio de Janeiro.

Sambodrome Marquês-de-Sapucaí

Le Sambodrome Marquês-de-Sapucaí, aussi appelé plus simplement « sambodrome », officiellement avenida Marquês de Sapucaí, est une avenue entourée de gradins où se déroule le défilé des meilleures écoles de samba lors du carnaval de Rio de Janeiro.

L'île fiscale

L'île fiscale est située dans la baie de Guanabara, en bordure du centre-ville historique. L'île est devenue célèbre pour avoir abrité le célèbre bal danse de l'île fiscale, la dernière grande fête de l'Empire avant le coup d'État du 15 novembre 1889. Il abrite aujourd'hui un musée historique et culturel, maintenu par la Marine brésilienne.

Le Parque Lage

Le Parque Lage est un parc public dans la ville de Rio de Janeiro, situé au pied de la montagne du Corcovado, la rue Jardim Botânico. Il a une superficie de plus de 52 hectares et a été inscrite par l'Institut du patrimoine artistique national pour (IPHAN), le 14 juin 1957, en tant que patrimoine historique et culturel de la ville de Rio de Janeiro. Les maisons du palais de 1975, l'école des arts visuels, gérés par Oca Lage - Organização Social- organisme sans but lucratif social. Depuis 2004, le Parque Lage fait partie du parc national de Tijuca, sous l'administration de l'Institut Chico Mendes de conservation de la biodiversité.

Église Candelária

L'Église de Candelária (Igreja de Nossa Senhora da Candelária), est une église historique importante dans la ville de Rio de Janeiro. Elle a été construite et décorée au cours d'une longue période, à partir de 1775 jusqu'à fin du XIXe siècle. L'église combine l'architecture baroque de sa façade avec l'architecture néoclassique et des éléments néo-renaissance à l'intérieur.

Musée d'art contemporain de Niterói

Le musée d'art contemporain de Niterói (Museu de Arte Contemporânea de Niterói) est situé sur la commune de Niterói, dans le quartier de Boa Viagem, en face de Rio de Janeiro dans l'État du même nom, et est un des principaux monuments de la mégalopole brésilienne.

Tourisme à Rio de Janeiro

Faire du tourisme à Rio de Janeiro, c'est forcément aller visiter le Corcovado, le Pain de Sucre, faire un city tour au centre historique. Sans parler que Rio, c'est la ville, mais il y a son état, avec la région de lacs, comme Cabo Frio, Arrial de Cabo, et la fameuse station balnéaire Búzios. Au sud de Rio, on trouve la côte verte, avec îlha Grande et Paraty. Pour finir la montagne, avec Teresópolis, Itapaiva, et Petrópolis. Vous avez à peine une semaine, voir 15 jours de vacances, inutiles de vouloir aller trop loin, Rio vous offre, une magie incomparable avec une riche activité touristique. C'est une ville, un état, certainement le plus beau qu'il soit au monde.

Rio de Janeiro la ville

Quand on vient pour la première fois au Brésil, généralement, on débarque à Rio de Janeiro. La première chose que veulent faire en général les touristes, c'est d'aller marcher sur le bord de mer de Copacabana. C'est normal, ce nom est mythique. Copacabana fait rêvé, avec sa plage de sable fin. Pourtant, le quartier de Copacabana est de plus en plus délaisser par les Cariocas, au détriment de quartier plus en vogue, comme Ipanema et Barra da Tijuca. Malgré tout Copacabana est incontournable pour les touristes. Ce qu'il y a de bien, quand on voyage seul, c'est d'être à Copacabana. On a l'impression, qu'on ne l'ait jamais vraiment. De "Copa", comme l'appel, les Cariocas, il vous faut à peine 30 minutes pour aller sur la plage rouge de l'Urca. C'est une petite balade, qui vous permettra de visiter le Pain de Sucre.

Pour aller sur le deuxième site, le Corcovado, vous pouvez choisir d'y aller soit en Taxi, soit par le petit train avec le Bondinho, soit en randonnée et traversant la montagne (Paineiras) à partir de la place de Boa vista. Il est primordial de contracter un guide, car la forêt de Tijuca, est immense, et le risque de se perdre et réelle. Une fois réalisé ses deux visites phares, le Pain de Sucre et le Corcovado, vous pouvez poursuivre votre de goût d'aventure en visitant le Centre Historique. La encore, sans guide, vous risquez de tourner en rond. Généralement, je commence m'a visite à partir de la place XV.

Rio, il fait toujours beau ou presque, mais comme partout, il arrive qu'il pleuve. Alors, il est possible de revoir ses plants. Rien de bien grave, mis à part de prendre un k-way et éventuellement un parrapluie. Dans ce cas, nous avons le choix pour aller visiter des musées. Pour ceux qui aiment ça, ils vont être ravis. Le Musée d'Art Moderne et le Musée de Demain ferrons leur bonheur, avec un supplément d'une visite du Centre Culturel de la Banque du Brésil. Nous pouvons aussi faire un petit tour en bateau sur le ferries (CCR Barcas) qui fait la traverser le centre de Rio - Niteroi, pour aller voir le Musée d'art contemporain de Niterói.

Rio de Janeiro son état

Voilà trois jours, que nous parcourons la ville de Rio, place maintenant à son état. Aucune folie des grandeurs, juste de quoi savourer ce qu'il y a de plus beau aux alentours de cette ville magnifique. Direction Cabo Frio pour commencer, histoire d'aller faire une promenade sur la plage praia do forte des dunes. Un spectacle garanti. Les plus jeunes, souvent, commence à jouer dans les dunes et ne veulent plus s'arrêter. Les sportifs pourront s'en donner à cœur joie de courir du fort de Cabo Frio jusqu'à l'autre bout de plage en arrivant à Arraial de Cabo. La aussi, le spectacle est grandiose, avec une eau turquoise. Cabo Frio, c'est une station balnéaire qui est très primé en été par les "as mineiros de belo horizonte". Cabo Frio, c'est à peine à 2 h du centre de Rio. De là, il ne reste que 40 km pour aller faire un petit tour à Búzios. Après avoir profité de la plage toute la journée, le programme peut devenir encore plus alléchant en allant dîner sur la "Orla" de Brigitte Bardot. Le dilemme va être de choisir un restaurant. La fin de soirée, nous la passons en marchant sur la "Rua das pedras" en essayant tant bien de mal de se frayer un chemin parmi les nombreux touristes.

Une escapade la plus classique, c'est d'aller passer quelques jours à îlha Grande et Paraty. Pour aller à îlha Grande, il faut changer de cap cette fois, et descendre vers le sud du Brésil. Du Centre de Rio, il faut compter 2 bonnes heures pour arriver à "Jacareí de Conceição" 130 km du Centre de Rio. Inutile d'aller jusqu'à Angra dos Reis. De là, vous prenez un Fast-boat toutes les 15 minutes pour faire la traversée. Sur îlha Grande au programme, une journée en bateau et une journée de trekking. À ne pas manquer la randonnée qui part de "Abraão" jusqu'au "Dois Rios". Il faut compter 3 heures de marche. Sur place, un ancien préside fait office désormais de musée. L'entrée est gratuite. La plage des "Dois Rios" est sublime, et vaut vraiment ses 6 heures de marche allé et retour. Ne pas partir trop tard, surtout en hiver, car la nuit tombe vers 17h. Le mieux (indispensable) est d'emmener une lampe de poche.

De retour à "Jaquarei da Conceição" il suffit de poursuivre son chemin sur la BR 101 jusqu'à Paraty, distance 122 km. Paraty c'est comme îlha Grande, mais avec un petit Centre historique pittoresque. Les grands tour-opérateurs de tourismes font de Paraty leur destination de prédilection sur leur circuit de Rio. La jet-set de Rio passe ses week-ends à Búzios tandis que les amoureux de la nature et les touristes internationaux, eux vont passer quelques jours à Paraty. J'ai un faible pour Paraty, surtout le nuit. C'est plus seulement beau et coloré, c'est beau, coloré et illuminé. Pour dormir, c'est compliqué, car il va falloir choisir entre les 332 Pousadas. Si vous avez les moyens ou venez en lune de miel, aller dormir à la Pousada do Ouro, un des premiers choix de Paraty. Le charme, le luxe de cette pousada va vous enchantez. Sans vous mentionner une liste de restaurants, le Paraty33 est un lieu incontournable pour passer un bon moment autour d'une table et apprécier la gastronomie locale.

Pour conclure un super séjour à Rio, un passage obligatoire, c'est d'aller se balader à la montagne. Teresópolis - Petrópolis - Itaipava. Le trio se situe à environ 1h et demi du Centre de Rio. Teresópolis, offre un spectacle grandiose avant l'entrée dans la ville avec une vue sur la plaine et la montagne du doigt de dieu. Les Cariocas, qui peuvent se le permettre, passent leurs week-ends à l'hôtel le Canton. Un hôtel qui vous fait voyager en Suisse. Les amateurs d'équitation peuvent prétendre à pratiquer leur sport favori. Plusieurs piscines, se regroupent sur l'ensemble de l'hôtel, avec un jolie Spa. Une journée doit être réservée pour aller faire une randonnée dans le "Parque Nacional Serra dos Órgãos". Petrópolis la ville impériale, juste 68 km la séparent de Rio. Sa principale attraction est l'ancien palais d'été de l'empereur du Brésil, devenu le Musée impérial du Brésil. Itaipava est un quartier de Petrópolis. Il est considéré comme le Courchevel de Rio. On y trouve un petit shopping sophistiqué. Passer une nuit dans une belle Pousadas, le charme de ces pousadas en vaut le détour. Proche de Itaipava (Route Petrópolis - Teresópolis - Itaipava (Points de référence: Situé au 13 Km), visiter la plus belle cascade d'eau de la région "Cachoeira da Magunba".

La forêt de Tijuca

Excursion dans la forêt de Tijuca, Randonnée dans le parc National de Tijuca, visite de la forêt de Tijuca... Vous cherchez un guide à Rio, qui connaît la forêt de Tijuca! Je la connais sur le bout des doigts.

Randonnée jusqu'au Corcovado

L'ambiance est validée, nous sommes déjà devant la porte du parc de Tijuca. Pourtant, nous n'allons pas entrée par le secteur A (Sector Floresta), nous allons prendre le secteur B (Sector Serra da Carioca) par les "Paineiras" qui va nous amender tout droit au Corcovado. Ce dimanche, je guide ce petit groupe de Français, qui vient tous juste d'arriver à Rio. On peut lire sur les visages, et les cris de joie que le mot vacances et à l'ordre du jour. La visite du parc de Tijuca en randonnée jusqu'au Corcovado est une des plus belle qu'il soit, car la finalité de la visite fait rêver tout le monde. Malgré un très bon pas cadencé après seulement 30 minutes de marche, je prends l'inicitative de faire une pause pour permettre au groupe de se désaltérer. Un petit arrêt qui permet à tout le monde de prendre des photos du paysage exubérant, sans oublier de faire des Selfies qui sont d'usage.

Sector Floresta

Le secteur forestier (Sector Floresta) est un domaine important et grand de verdure au cœur de la ville de Rio de Janeiro. Aussi connu comme la forêt de Tijuca, qui ne manque pas dans ce secteur est la nature et des espaces privilégiés pour les loisirs pour profiter de la journée avec des amis, la famille et les enfants. C'est également ici que se concentre une multitude de sentiers pour tous les publics, avec deux circuits principaux : "dos Picos e do Vale Histórico", ainsi que le meilleur trille urbain du Brésil, la "Transcarioca".

Sector Serra da Carioca

Dans les plus charmantes collines de Rio de Janeiro, qui fait partie du parc national de Tijuca, se trouvent les plus grandes cartes postales de la ville et l'une des sept merveilles du monde, le Christ Rédempteur, au sommet de la montagne "Corcovado". En plus du célèbre monument, les visiteurs observent divers points de ce secteur l'impressionnant visuel de Rio, par exemple, "Vista Chinesa e Mirante Dona Marta. As Cachoeiras do Horto, as Paineiras", l'agréable Parque Lage et la trille Transcarioca sont également des attractions importantes de ce lieu.

La colline de "Sumaré"

Il nous a fallu à peine deux heures pour arriver sur notre premier objectif - La colline de "Sumaré", juste avant de descendre vers la table de l'empereur (Mesa do emperador). Malheureusement, la brume est venue nous gâcher le spectacle. Du fait de ce changement météorologique, je consulte le groupe, qui suit mon conseil de sagement revenir en arrière et de ne pas prendre une bifurcation dans la montagne pour aller jusqu'au Corcovado. Avec une brume aussi épaisse, il est pratiquement impossible en haut du Corcovado d'apercevoir le Christ Redenteur et de pouvoir contempler Rio de Janeiro en 360º.

Sumaré

Visible à partir de divers points de la ville, la colline de "Sumaré" est présent dans plusieurs cartes postales de Rio de Janeiro. Avec 700m de hauteur, située dans le secteur de la "Serra da Carioca", il est où sont installées plusieurs antennes de radio et de télévision. L'entrée est restreinte et interdite pour les visiteurs. Cependant, l'accès par la route "Sumaré", est la même qui mène également au "Palácio Apostólico do Sumaré", la résidence officielle qui appartient à l'archidiocèse de Rio de Janeiro et où, en 2014, est resté le pape François, lors de la Journée mondiale de la jeunesse.

Mesa do Imperador

L'endroit où est la table de l'empereur a été utilisé par les nobles et les bourgeois pour le déjeuner et reçu la visite de D. Pedro II, dans ses promenades dans la forêt. Avec le passage du temps est devenu un arrêt obligatoire pour les visiteurs qui cherchent un beau paysage de la ville. La table de l'Empereur est le même chemin qui mène à la "Vista Chinesa", et "Horto ao Alto da Boa Vista".

Le parc de Tijuca - secteur A

C'est un moment crucial dans le groupe, qui se divise pour savoir la marche à suivre une fois arrivé au début du trille. Je sens déjà les visages défaits par un début de fatigue. Nous avons passé plus de 3 heures à marcher dans la forêt. Heureusement, par habitude, j'amène toujours avec moi, des petits salés, qui font office de repas et remonte le moral des troupes. Une décision doit être prise, soit nous repartons par les Peineras, mais cette fois par la route, ce qui nous permettra dans moins de deux heures d'être au pied du Corcovado, soit nous allons à l'entrée du parc secteur A. (Sector Floresta), ce qui à mon sens me parait beaucoup plus subtile et intelligent... Le parc de Tijuca - secteur A, offre un complément de trille beaucoup plus adapté en vue des conditions météo. Le groupe, finalement, décide cette dernière option.

Paineiras

Au pied du "Estrada do Redentor (Paineiras)" est l'une de ses routes d'accès au Christ Rédempteur. En chemin, vous pouvez venir à travers les sources minérales et des douches naturelles qui sont de véritables "chuveirões" à partir du haut de l'eau de montagne et plusieurs "Mirante" avec vue exceptionnelle sur la zone sud de Rio de Janeiro, y compris le Lagoa Rodrigo de Freitas, la plages de "Copacabana, Ipanema, Leblon e o Monumento Natural das Ilhas Cagarras".

A Trilha dos Estudantes

"A Trilha dos Estudantes" : c'est facile d'accès, la locomotion et l'orientation. Comme son nom l'indique, c'est conçu pour une utilisation pédagogique qui peut être réalisée par les enfants. Les panneaux de signalisation le long du chemin fournissent des informations et curiosités sur la flore du parc national de Tijuca. Pendant la promenade, les visiteurs peuvent contempler différentes attractions du parc. Au début de la piste, remontant le "Rio Tijuca", il y a la "Cascatinha Taunay". Un peu plus loin, vous tombez sur des bancs qui ont été découverts au XIXe siècle. Après cela, les visiteurs trouveront la gracieuse "Capela Mayrink". Enfin, les visiteurs peuvent voir l'exposition permanente « Une forêt dans la métropole », au Centre des visiteurs, destination finale de la piste.

Le chemin "Recanto do Tai-Chi"

Après ce changement de programme, nous poursuivons notre randonnée dans le parc de Tijuca par le trille de l'étudiant (A Trilha dos Estudantes). L'énergie du départ est revenu, soit pour s'être restauré, soit par le fait de croiser beaucoup de Cariocas et d'apercevoir des personnes heureuses savourant un pique-nique du dimanche. Cette partie de trille est d'avantage fréquenté, par des personnes ce qui la rend moins apeurant. Toujours est-il que le doute et permis. Passage obliger après une quinzaine de minutes est la superbe cascade de Taunay. (Cascatinha Taunay). En poursuivant quelques mètres plus hauts, nous passons devant la chapelle Maryrink (Capela Mayrink). Pour finaliser cette belle journée, une dernière pause est permise au centre des visiteurs. J'en profite malgré tout de terminer en beauté, en passant par un petit chemin "Recanto do Tai-Chi". Un lieu magique, ou le groupe peut enfin se savourer sa belle journée.

Cascatinha Taunay

En 1860, l'ingénieur Job de Alcântara a été salacité par le gouvernement impérial pour construire le beau pont de pierres en forme d'arc romain, qui est opposée à la "Cascatinha Taunay". La plus haute cascade du PNT est formée par la chute des eaux "Rio Tijuca, Rio Conde" et autres affluents. En 1817, l'artiste Nicolas Antoine Taunay a construit un petit maison près de la Cascatinha et enchanté, il immortalisa la beauté de la chute d'eau dans ses peintures. Il est devenu le grand hôte de la forêt, l'organisation de réunions pour le tribunal. La maison Taunay a été démolie en 1946. Le site a été construit le restaurant "Cascatinha".

Capela Mayrink

Situé au milieu de la forêt, la couleur rose enchante les visiteurs du Parc de Tijuca. Elle a été construite en 1855 par le vicomte Antonio Souto Alves, propriétaire de Fazenda Boa Vista. Dans un premier temps, elle a reçu le nom de Notre-Dame de Bethléem ; en 1896, elle a été rebaptisée Chapelle Mayrink après que la zone a été vendue au conseiller Francisco de Paula Mayrink. Le peintre a fait quatre tableaux pour la chapelle intitulée : «Notre-dame du Mont Carmel avec le bébé Jésus sur ses genoux" ; «Saint-Simon»; "Saint-Jean de la Croix» ; et «Purgatoire». Aujourd'hui, les originaux sont sous la garde du Musée national des beaux-arts. La chapelle Mayrink est à proximité du Centre des Visiteurs.

Les plages de Rio de Janeiro

La plage de Prainha

Les plages sont l'une des raisons qui font de Rio une telle destination attrayante. La mer bleue, offre une baignade rafraîchissante, idéal pour renouveler votre énergie. Ces plages embellissent une ville qui parfois se confond avec des Building et c'est la meilleure option pour les journées chaudes.

En zone sud de Rio, les plages les plus populaires sont : Copacabana, Ipanema et Leblon. Sur ces plages, il existe plusieurs poste de secouriste, ou vous pouvez aller au toilettes et prendre une douche.Le poste 6 par exemple, est proche de Fort de Copacabana. En zone Ouest, en général, les plages offrent des vagues plus favorables pour le surf, comme Barra da Tijuca et Joatinga.

Profiter lors de votre séjour de marcher sur le bord de mer de Copacabana et connaître le célèbre dessin noir et blanc du sol. Une autre option est de faire du vélo, la ville, aujourd'hui, propose des locations avec des applications de téléphone.
À Ipanema profité les jours ensoleillé pour vous garantir d'un spectacle avec le coucher de soleil du Arpoador.
Prenez une eau de noix de coco froide dans l'un des kiosques dispersés le long de la plage.

La plage de Barra da Tijuca

La plage de Barra da Tijuca est très longue et très fréquenté par ceux qui aiment les sports de mer. Sa longueur avoisine presque 18 km, c'est la plus grande plage de Rio de Janeiro. Très populaire pour les sports nautiques, la plage offrent de fortes vagues. La partie la plus occupée par les jeunes est une petite section appelée Plage Pepê, jute après le poste 2. L'après-midi du fait que le vent souffle plus fort, c'est à cet endroit que les adeptes du ski-surf vont envahir la mer.

La plage de Copacabana

Elle est la plage la plus célèbre du monde. Sa promenade offre plusieurs kiosques et il y a toujours des gens qui pratiquent des sports. Tout au long de l'année, il y a des événements des compétitions mondiales de football, volley-ball... La couleur de la mer est incroyablement belle ! L'ambiance de l'endroit est géniale et on voit des gens de tout âges sur la plage.

Sur le bord de mer, vous pouvez contempler les célèbres pierres portugaises. Sachez aussi que les kiosques sur la promenade ont des prix plus élevés que les vendeurs qui sont sous les tentes sur le sable ou des vendeurs de rue ou de plages. Certains kiosques offrent une carte gastronomique intéressante, pour ceux qui veulent dépenser un peu d'argent et manger au bord de la mer.

La plage d'Ipanema

La plage est très populaire à Rio, fréquenté par les artistes, les jeunes, les touristes et les habitants qui aiment la promenade pour faire de l'exercice. Vous y trouverez également des kiosques proposant des collations et des prix sont similaires à cette plage de Copacabana. Essayez les biscuits Oglobo qui sont l'héritage de Rio. Le rassemblement des jeunes se situe au niveau du poste 9.
Le soir, rendez-vous à l'Arpoador, qui est à la fin de la plage, et profiter du magnifique coucher de soleil.

La plage de Leblon

La plage de Leblon est une extension de la plage d'Ipanema, aussi célèbre et fréquenté par les touristes cherchant plus de calme, ainsi que les résidents locaux. Constamment, la plage est mentionnée dans les médias pour être choisie, avec Ipanema, par des artistes. La plage de Leblon et Ipanema forme un double très apprécié par ceux qui visitent la ville de Rio de Janeiro.

La plage de Joatinga

La plage de Joatinga se situe entre les plages de São Conrado et Barra da Tijuca. Elle est une plage pour ceux qui préfèrent le calme. Ses vagues, cependant, sont fortes, donc parfois la plage ne convient pas pour la baignade. Si vous surfez, c'est une est une excellente option.

La plage de Prainha

Cette petite plage est la favorite des surfeurs. Situé après Barra da Tijuca et Recreio, elle est dans une zone de conservation et est entourée de collines. C'est un cadre idyllique ! En été, il est important d'arriver tôt pour se garer facilement. En semaine, l'endroit est plus calme et moins encombré.

La plage de Grumari

Cette plage est également dans une zone de conservation et est une perle de Rio. Vous êtes loin de toute l'agitation de la grande ville, surtout en semaine. Les eaux claires et fortes se combinent avec les collines de la forêt et le sable blanc. Parfois, la mer forme des piscines naturelles idéales pour les enfants. C'est aussi une plage préférée par les surfeurs. Au tout début de la plage, se situe la partie la plus jolie, comparable avec les Seychelles. Attention, cette petite partie est autorisée pour le nudiste.

Lieux à voir dans le vieux Rio de Janeiro

Lieux à voir dans le vieux Rio de Janeiro

Rio ce n'est pas seulement que de belles plages, Samba et la chaleur des gens qui y vivent. Voici des endroits à rencontrer à Rio de Janeiro d'antan et afin de revivre l'histoire de l'ancienne capitale du Brésil.

Rio de Janeiro a connu plusieurs changements ces dernières années en raison des Jeux olympiques de 2016, mais il est encore possible de faire de nombreuses visites historiques du vieux Rio et de sauver son histoire.

La ville a été fondée en 1565 par Estácio de Sá et a été la capitale du Brésil de 1763 à 1960. En 1808, la famille royale portugaise a fui le Portugal en raison des invasions napoléoniennes et s'est installée dans la ville, ce qui a fait de Rio la ville la plus importante du nouvel empire portugais - et la seule capitale européenne à l'extérieur de l'Europe. Pour connaître un peu l'histoire de Rio de Janeiro, j'ai séparé plusieurs endroits afin de vous divertir encore davantage dans la ville.

Aqueduc Carioca

Créé en 1750 pour résoudre le problème du manque d'eau dans la ville, l'aqueduc de Carioca, aujourd'hui, est connu sous le nom d'Arcos da Lapa, l'une des cartes postales les plus célèbres de Rio de Janeiro. L'aqueduc a été fait pour prendre de l'eau du fleuve carioca à la fontaine de Largo da Carioca, reliant le Morro de Santa Teresa à Santo Antônio, le Largo da Carioca. Lorsque vous regardez les peintures de l'époque, vous pouvez voir un peu ce qui était l'endroit au début du XIXe siècle, totalement différent de la zone bohème d'aujourd'hui. Aujourd'hui, il y a plusieurs bars, discothèques et le marché de la rue informel vendant des boissons.

Les attractions gastronomiques sont nombreuses, cependant deux font partie de la culture carioca : le restaurant Cosmopolitan, et le célèbre pour avoir crée le "Filet a Osvaldo Aranha" et le Nouveau Capela portugais et son délicieux riz cabrito. Le Cirque Voador, derrière l'aqueduc, est l'une des salles de concert les plus légendaires de la ville.

Rue Lavradio

Cette rue de Lapa, au centre de Rio de Janeiro, a été fondée en 1777 par le marquis de Lavradio, qui a construit sa maison au coin de Rua da Relação. Le manoir existe jusqu'à aujourd'hui et est le siège de la Société brésilienne des beaux-arts. Dans la rue, des personnages importants de l'histoire du Brésil vivaient, comme Duque de Caxias, ce qui faisait de cette adresse noble du vieux Rio. Un autre bâtiment historique célèbre dans la région est le palais Maçonico de Lavradio, qui a été fondé en 1839 au numéro 97. Au début du 19e siècle, la rue Lavradio était l'un des centres amusants de Rio Antigo avec différents théâtres. Aujourd'hui, il est encore possible de passer un bon moment dans la région. En plus de plusieurs bars, la fête des antiquités de Rio Antigo sur la rue Lavradio se déroule tous les 1ers samedis du mois et est toujours animée avec de la musique, de la bière, de la nourriture...

Paço Imperial et Rua Primeiro de mars

Le Paço Imperial est l'un des endroits avec une forte influence portugaise à Rio de Janeiro. Il a été construit au 18e siècle, fonctionnant comme siège des décisions du Rio Real et aussi impérial. Aujourd'hui, le Paço est un espace culturel avec de nombreuses activités et vaut la peine de visiter une partie du vieux Rio. Parlant d'art, Rua Primeiro de mars, où se trouve le Paço, a une autre attraction incontournable dans la ville - le Centre culturel de Banco do Brasil (CCBB). En plus d'être l'un des principaux espaces d'art à Rio, le bâtiment a été le siège de la première Banque du Brésil et fait partie de l'histoire de la modernisation du pays.

Praça Tiradentes

Avant de tourner à la Praça Tiradentes, dans le centre de Rio, s'appelaient Rossio (en référence à Lisbonne), Champ Rossio, Champ de Ciganos, Champ du Lampadosa et Place de la Constitution. Seulement, en 1890, il s'appelait Tiradentes, après le martyr de l'Inconfidência Mineira. La grande statue au milieu de la place est D. Pedro I, commémorant l'indépendance du Brésil en 1822. La curiosité de la sculpture est due à ceux qui ont idéalisé le projet : Louis Rochet et son apprenti à l'époque, Auguste Rodin.

Au début du 19e siècle, la place Tiradentes était déjà une zone d'activité culturelle, avec l'important théâtre Carlos Gomes et le théâtre João Caetano. Pour ceux qui veulent s'amuser dans ce domaine de Rio Antigo, il convient de vérifier le programme culturel d'Estudantina Musical (anciennement Gafieira Estudantina). Tous les samedis, la samba de gafieira traditionnelle se déroule depuis plus de 85 ans.

Largo da Carioca

Considéré au cœur de Rio de Janeiro, Largo da Carioca peut être considéré comme le centre du centre de Rio. En ce qui concerne les milliers de personnes qui passent de nos jours, il est difficile de croire que dans le passé, il y avait la Lagoa de Santo Antônio. Dans la colline de Santo Antônio, où est la largeur, a été construit le couvent célèbre avec le nom du même saint. En 1592, les frères franciscains gagnèrent du terrain et s'y installèrent. Aujourd'hui, outre le couvent, il est possible de visiter la Caixa Cultural, le centre culturel de la Caixa Economica, avec des expositions intéressantes. Pour ceux qui se trouvent dans la région, et d'aller boire un verre au Bar Luiz. L'une des plus traditionnelles de la ville et fondée en 1887, elle a une origine allemande et, en plus de la bière, les saucisses sont un délice.

Place de Paris

Le vieux Rio a de nombreuses influences françaises et en 1930, ce jardin a été construit pour reproduire les airs de belle époque de Paris dans la ville de Rio. Il avait été détruit en raison des travaux de métro, mais en 1992, il a été ré-inauguré, un véritable cadeau pour Rio de Janeiro. Aujourd'hui, la place est bien gardée et offre de belles vues sur le centre-ville de Rio et Outeiro da Glória. Si vous visitez la ville en hiver, visiter la maison suisse traditionnelle, un restaurant qui, depuis les années 1950, est le meilleur endroit pour manger de la fondue et d'autres spécialités suisses.

Quinta da Boa Vista

Quinta da Boa Vista était la résidence officielle de la famille royale portugaise au Brésil entre 1808 et 1889, date à laquelle la République a été proclamée. L'espace a été donné à la famille royale par un marchand qui a donné le nom de "Quinta da Boa Vista" parce que la vue sur la baie de Guanabara du haut de la colline sur le cinquième était magnifique. Aujourd'hui, le parc est fréquenté par les habitants, qui viennent passer le dimanche en famille. Une promenade dans la Rio de l'époque de l'Empire et hors circuit classique du centre-ville.

Pour ceux qui visitent Quinta da Boa Vista, une autre attraction incontournable à São Cristóvão est le Luiz Gonzaga Centro de Tradição Nordestinas, un programme parfait pour ceux qui veulent goûter la cuisine du nord-est du pays et forro de danse.

Confiserie Colombo

La Confeitaria Colombo, au centre-ville, est un voyage à l'art-nouveau à Rio de Janeiro. Probablement, l'un des plus beaux cafés du monde, a été fondé en 1894 par des immigrants portugais. L'atmosphère, cependant, est assez parisienne. Les halls étaient fréquentés par de grands noms comme Chiquinha Gonzaga, Getúlio Vargas et Juscelino Kubitschek. Aujourd'hui, le thé et le café continuent à courir à plein régime du cœur de Rio, près de Largo da Carioca.

Cinelândia

Peu de gens connaissent la place Floriano. Mais Cinelandia, chaque Carioca la connaît. Le surnom l'a obtenu, car la place était le centre de divertissement du vieux Rio de Janeiro. À Cinelância, il y a le Théâtre municipal (une petite réplique de l'Opéra de Paris) et le Cinema Odeon, la chambre la plus traditionnelle de la ville. Avec ces noms, vous pouvez voir que la place a été inspirée par Paris, comme beaucoup du centre de Rio de Janeiro. Les lieux culturels de la place ne s'arrêtent pas là-bas - le Musée national des beaux-arts et le Centre culturel de la Justice fédérale (CCJF) se situent également autour de cet endroit, l'un des plus emblématiques du centre de Rio.

Voici un programme alléchant pour les amoureux de culture et de beaux-arts. N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez que je vous réalise une visite privée.

Galerie Photos

Des Escapades sur Rio